Martins et Hadjar, deux rookies sur le podium de Barcelone !

Victor en F3 et Isack en Formule Régionale par Alpine ont porté haut les couleurs de l’Équipe de France FFSA Circuit en montant sur le podium du Circuit de Catalunya.

Victor Martins, rookie et déjà dans le wagon de tête © DPPI

Les faits marquants :

  • Victor Martins signe des débuts remarquables en F3 en luttant pour la pole position et la victoire.
  • Victor marque des points dans les trois courses de Barcelone.
  • Victor est le meilleur rookie et 4e au classement général.
  • Isack Hadjar obtient son premier podium dans le championnat d’Europe Régionale par Alpine qu’il complète par une 7e place dans la première course.
  • Dans le rythme des leaders de la Formule Régionale par Alpine, Hadrien David a joué de malchance tout au long du week-end espagnol dont il rentre bredouille.

Débuts sur les chapeaux de roue

Gonflé à bloc après des essais hivernaux probants qu’il avait dominés, le mois dernier à Barcelone, Victor Martins n’a pas relâché la pression en abordant le premier meeting de la saison de Formule 3. Le Français a pris la 2e place des essais libres et s’est battu bec et ongles contre des redoublants chevronnés pour le gain de la pole position qui lui a échappé pour 61 millièmes de seconde. « Avant Barcelone, la motivation et l’excitation montaient ! » reconnaît Victor, « Tout s’était bien passé en essais à Spielberg et Barcelone et on savait que si on restait concentrés on pourrait montrer qu’on a un gros potentiel ».

Bien que débutant en Formule 3, le recordman du nombre de pole positions dans l’ancienne Formule Renault Eurocup a crânement tenté sa chance dans l’exercice du tour rapide en jonglant entre un peloton riche de 30 monoplaces et des pneus à la fenêtre d’exploitation réduite. « Mes deux premières tentatives étaient brouillonnes à cause du trafic que je n’ai pas vraiment bien géré, » reconnaît le francilien, « Mais on embarque beaucoup d’essence et ce n’est de toute façon pas dans les premiers tours qu’on est le plus rapide. J’ai donc gardé mon calme et j’ai attaqué mon dernier tour avec un état d’esprit conquérant. Je suis fier de cette première qualification bouclée à la 3e place aussi proche de la pole position ».

Premier podium

Au jeu des nouvelles grilles inversées de la Formule 3, Victor s’est élancé de la 10eplace de la première course. Il a sagement pris ses marques en sachant qu’une première étape décevante pouvait obérer ses chances de bien figurer dans les deux premières épreuves, la grille de la seconde manche du samedi étant dictée par l’ordre d’arrivée de la première. « Avec trois courses et ce nouveau format, on peut jouer gros. Mon but était de ne surtout pas m’accrocher car ça aurait été catastrophique pour les deux premières courses » justifie Victor qui a effectué toute la course dans un peloton compact. Il a grappillé une place entre le départ et l’arrivée pour marquer ses premiers points en F3.

Recordman du nombre de victoires à Barcelone en Formule Renault Eurocup (4 succès), Victor a abordé la deuxième course avec la ferme intention de capitaliser sur sa 3e place sur la grille. Il a tout d’abord compromis ses chances en escaladant un vibreur. Petit écart, grande conséquence, plusieurs rivaux en ont profité pour le dépasser. Alors 6e et toujours en bagarre dans le peloton de tête, Victor n’a cependant pas commis d’erreur fatale contrairement à plusieurs prétendants à la victoire qui ont vu leur élan se briser dans un dépassement mal maîtrisé. Victor s’est ainsi faufilé à la 2eplace. Il a tenté de déborder le leader, mais ce dernier l’emmenant au large, il a sagement ouvert sa trajectoire pour éviter une collision et assurer son premier podium. « C’était super, même si la course a été difficile. J’ai fait plusieurs petites erreurs et même une grosse à mi-course. Je dois encore apprendre beaucoup de choses sur l’auto et sur la gestion des pneus. Mais c’est génial de monter sur le podium dès le premier week-end de courses ! » sourit Victor.

Situé à l’intérieur de la 2e ligne de la grille de la troisième et ultime épreuve de Barcelone, Victor a viré en 2e position dans les esses, mais quelques écarts et des pneus capricieux l’ont mis à portée du DRS de plusieurs rivaux et Victor a salué le drapeau à damier à la 5e place et une nouvelle fois meilleur rookie. « Il y a beaucoup de très bons pilotes et la constance sera la clef de la réussite, encore plus cette année que les saisons précédentes. Et puis je vais progresser dans la gestion des pneus, du DRS et du comportement de l’auto. Je dois juste rester concentré, bien analyser chaque séance, ça portera ses fruits » conclut Victor qui occupe au soir du meeting de Barcelone la 4e place au classement général à 10 points du leader Dennis Hauger.

Hors d’œuvres aigre-doux

Trois des cinq membres de l’Équipe de France FFSA Circuit avaient rendez-vous avec le Circuit de Catalunya. Aux côtés de Victor Martins, Hadrien David et Isack Hadjar voulaient confirmer leurs bons débuts dans le nouveau championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine. Le premier nommé a enregistré un prometteur 2emeilleur temps des essais libres, le second le 9e (et 2e meilleur rookie).

Les qualifications ont cependant tourné au vinaigre pour Hadrien qui n’a pas pu effectuer le moindre tour lancé dans la première séance et qui n’a pu exploiter son plein-potentiel dans la seconde. « On a déjà eu un problème de moteur pendant les essais libres, que l’équipe a dû résoudre, mais en qualifications un joint a lâché. Ensuite, on s’est loupés dans la seconde qualification car n’ayant pas pu rouler dans la première, je n’ai pas anticipé l’évolution de la piste et je n’ai pas bien exploité les gommes » explique Hadrien, auteur du 7e meilleur chrono.

Les qualifications d’Isack ont été plus proche du fleuve tranquille avec deux séances fluides qui ont vu le benjamin de l’Équipe de France FFSA Circuit s’emparer des 8e et 5emeilleurs temps.

Pain noir

En prenant place à des années-lumière de la rampe des feux, Hadrien David savait qu’il lui faudrait être météorique pour remonter dans la hiérarchie. Depuis la 34e place, il a été l’étoile filante de la première course en gagnant la bagatelle de 22 places pour terminer à la porte des points après avoir signé le 3e meilleur tour en course et bien qu’étant constamment englué dans le peloton. « C’est ma meilleure course depuis longtemps et je me suis régalé » exulte Hadrien qui, dans sa folle remontée, n’a pas concédé une seconde au futur vainqueur. « On avait un rythme excellent et c’est vraiment frustrant de ne pas avoir pu l’exploiter ». 

La seconde épreuve espagnole a rapidement pris fin pour Hadrien qui a vu Franco Colapinto se rebattre sur lui et l’emmener bondir sur un vibreur dans le premier tour. Train avant ouvert, Hadrien a trainé sa monture blessée jusqu’aux stands pour abandonner. « Une fois le dépassement déclenché, je ne pouvais plus rien faire ! J’étais debout sur les freins, en descente dans un endroit où l’auto est délestée. Il faut retenir notre niveau de performance de ce week-end, et espérer avoir mangé le pain noir de toute la saison ! ».

One Isack show

Dans le même temps, Isack Hadjar a réalisé une première course solide en esquissant quelques manœuvres de dépassement lumineuses comme pour répéter son show du lendemain. Il a gagné une place (de 8e à 7e) dans la première manche en signant le 2emeilleur tour en course devant son compère de l’Équipe de France FFSA Circuit.

Le lendemain, Isack a fait un festival de dépassements pour gagner deux positions à la force du poignet et remporter sa deuxième victoire de rookie de la saison pour monter sur son premier podium dans la catégorie, avec à la clef le meilleur tour en course. 

7-9 mai – Barcelone

Formule 3 – Victor Martins

Course 1

Position sur la grille : 10e

Résultat : 9e

Course 2

Position sur la grille : 4e

Résultat : 2e

Course 3

Position sur la grille : 3e

Résultat : 5e

Championnat

4e, 24 points

Prochaines courses : 25-27 juin au Castellet (France)

Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine

Hadrien David                                     Isack Hadjar

Course 1                                               Course 1

Position sur la grille : 34e                     Position sur la grille : 8e

Résultat : 12e          Résultat : 7e    

Course 2                                               Course 2

Position sur la grille : 7e      Position sur la grille : 5e  

Résultat : Abandon  Résultat : 3e    

Championnat                                        Championnat

7e, 27 points                                          8e, 27 points

Prochaines courses : 21-23 mai à Monaco.

Les commentaires sont désactivés.