ÉQUIPE DE FRANCE FFSA RALLYE – Frustration finlandaise

Week-end périlleux mais enrichissant pour nos pilotes de l’Équipe de France FFSA Rallye lors de l’Artic Rally Finland qui se déroulait du 25 au 28 février.

La deuxième manche de la saison en Championnat du Monde des Rallyes WRC fut périlleuse pour les membres de l’Équipe de France FFSA Rallye,

– Pierre-Louis Loubet et Adrien Fourmaux, tous deux présents en Europe du nord. Non-épargnés par divers soucis tout au long du week-end, les pilotes tricolores ont tout donné lors de l’Artic Rally Finland : Pierre-Louis Loubet a connu de nombreux rebondissements en Finlande. Une superbe 6e place dans l’ES1, une crevaison au début de l’ES2, une ouverture de route dès le samedi matin, un souci technique dans l’ES6, une belle performance le dimanche matin malgré sa deuxième position sur la route… Le pilote corse, co-piloté par Vincent Landais, a vécu un week-end fort en émotions dans la catégorie reine de l’épreuve. L’équipage s’est pourtant accroché jusqu’au bout, au volant de la Hyundai i20 Coupe WRC du Team Hyundai 2C Compétition. Pierre-Louis Loubet a su faire le dos rond pour parfaire sa maîtrise du plus haut niveau.

– De son côté, Adrien Fourmaux a eu un rallye semé d’obstacles. Confronté à de nombreux pilotes en WRC2 expérimentés sur ce genre de terrain, le lauréat Rallye Jeunes a pourtant suivi le rythme jusqu’à sa crevaison samedi après-midi qui l’a freiné dans sa montée en puissance. Avec son co-pilote Renaud Jamoul, Adrien Fourmaux s’est pourtant accroché pour finir le Rallye et ramener 1 point de la Power Stage grâce à des chronos proches des cadors de la catégorie. Sa découverte de l’Artic et sa gestion des aléas du week-end lui permettent d’acquérir de l’expérience alors qu’il pilotera en WRC lors de la prochaine manche de la saison.

« Pierre-Louis était parti sur un rythme incroyable. 3e au shakedown, 6e lors de la première spéciale. Il a malheureusement crevé sur une plaque de carbone et a connu d’autres soucis techniques par la suite. Son chrono, en ouverture de route le samedi, est très satisfaisant. Dès qu’il aura sa nouvelle voiture, il gagnera en vitesse pour se rapprocher du haut du panier. Je lui fais entièrement confiance malgré le week-end frustrant qu’il vient de vivre.Pour Adrien, c’était de vraies conditions hivernales qui se dressaient devant lui. Dans son approche du rallye, il avait à cœur de réaliser une performance maîtrisée. Il a démontré une marge de progression intéressante, c’est ce qu’il était venu chercher en Finlande. Adrien s’est confronté à de vrais spécialistes dans des conditions atypiques, il n’a pas à rougir de son week-end. Sa prochaine course aura lieu au volant d’une WRC, en Croatie, je lui fais confiance pour prendre rapidement ses marques grâce au travail entamé ensemble depuis maintenant plusieurs mois. »
Nicolas Bernardi, Entraîneur National

« Je ressors de ce rallye avec de la frustration. C’était pourtant très bien parti lors de l’ES1, peut-être ma meilleure performance en WRC alors que je n’étais pas à 100%. À la suite de problèmes techniques le samedi, cela nous a considérablement freiné dans nos objectifs du week-end. C’est dur à encaisser mais nous allons nous relever et travailler dur pour la prochaine course en Croatie. »
Pierre-Louis Loubet, membre de l’Équipe de France FFSA Rallye 2021

« Il faut rester optimiste même si nous n’avons pas accroché le résultat voulu. Une petite erreur samedi nous a été fatale sur le reste de la course. Malgré ça, nous avons pu finir le rallye jusqu’à la dernière spéciale et décrocher même un point grâce à la Power Stage. Il faut donc surtout retenir le positif : c’était une découverte de l’Artic pour ma part avec de réelles conditions de neige. De plus, on s’est rapproché des temps de pilotes expérimentés sur la fin. Ce bel apprentissage va nous servir pour la suite. »
Adrien Fourmaux, membre de l’Équipe de France FFSA Rallye 2021

Les commentaires sont désactivés.