GRÉGOIRE MUNSTER DEUXIÈME DU GÉNÉRAL ET MEILLEUR JUNIOR AU RALLYE DE HONGRIE !

Grégoire Munster et son copilote Louis Louka (Hyundai i20 R5) ont achevé le week-end écoulé à la deuxième place du Rallye de Hongrie, quatrième des six épreuves qui entrent en ligne de compte pour l’ERC. Outre ce solide premier accessit, le duo a remporté la catégorie Junior, et après quatre épreuves, il prend la tête du classement Junior au championnat d’Europe. Nouvelle belle prestation pour Grégoire Munster et Louis Louka. Avec Pieter-Jan Michiel Cracco (Skoda Fabia R5), BMA alignait une deuxième voiture au départ. Pour sa première épreuve depuis le Condroz 2019, le pilote néerlandophone s’est classé dix-huitième.

Grégoire Munster continue de gagner en reconnaissance sur la scène internationale. Pour sa première saison, Munster, qui bénéficie du soutien de Hyundai Belux et Hyundai Motorsport Customer Racing, avait décidé de mettre l’accent sur le Jobfixers Belgian Rally Championship, mais le Covid-19 a chamboulé tous les plans, et ce qui ne devait être qu’un one-shot en ERC s’est finalement transformé – provisoirement – en participation à quatre rallyes. Il y a quelques semaines, Munster-Louka avaient remporté la catégorie Junior au Rally Fafe Montelongo. Une prestation qu’ils ont largement surpassée ce dimanche. “Je suis très satisfait de ce rallye,commente Grégoire Munster. Sur papier, il s’agissait d’une épreuve sur asphalte, avec quelques portions de terre. Comme les cordes se sont rapidement creusées, le parcours est devenu très gras, et le risque de crevaisons était très élevé. Ce parcours me faisait à certains moments penser à la légendaire spéciale de la Clémentine à Spa. Samedi, nous avons attaqué afin de tendre vers une position la plus avantageuse possible au classement général. L’ex-pilote WRC Andreas Mikkelsen et l’actuel pilote officiel Hyundai en WRC Craig Breen avaient déjà une belle avance à l’issue de la première journée de course. De mon côté, j’étais parvenu à creuser un écart intéressant sur mon poursuivant le plus proche, ce qui allait me permettre de contrôler le dimanche. Au bout du compte, cette épreuve a été un mix de vitesse et de gestion des risques. Une deuxième victoire de rang chez les Juniors est fantastique, tout comme la place de leader du classement chez les Juniors.’’ 

Au classement provisoire du FIA ERC, Munster se retrouve troisième. Chez les Juniors, il prend le meilleur sur Oliver Solberg. L’écart entre les deux pilotes est seulement d’un point, à l’avantage de Grégoire Munster. Il convient de remarquer le calme et la confiance en soi du Belgo-Luxembourgeois, ainsi que les progrès constants dans ses résultats. “Cette saison, nous avons tout de même pu disputer pas mal de rallyes, ce qui nous a permis de connaitre de mieux en mieux la voiture, et ainsi maitriser avec toujours plus d’aisance la Hyundai. Dire qu’on apprend est peut-être un peu cliché, mais c’est la réalité. J’espère qu’il nous sera possible d’aller encore un peu plus loin cette saison.’’ 

Papa de Grégoire et team-manager de BMA, Bernard Munster assiste en témoin privilégié aux prestations de son fils. “Je suis très fier de Grégoire. Je peux résumer son rallye en un mix de vitesse et d’intelligence. Samedi, il a signé de bons chronos afin de s’assurer une place dans les hautes sphères du classement. Dimanche, il a roulé de manière très intelligente, contrôlant la course sans commettre la moindre petite faute, le tout sur un parcours piégeux à souhait. Le résultat, c’est une fantastique deuxième place, et une deuxième victoire consécutive chez les Juniors.’’ 

Pieter-Jan Michiel Cracco a pris part à son premier rallye depuis le Condroz l’an dernier, et au volant de la Skoda Fabia R5 BMA aux couleurs de Jobfixers, il a terminé en 18ème position. “Mercredi dernier, j’avais un très mauvais feeling après le test officiel précédant le départ du rallye. Cela fait un an que je n’avais pas roulé avec la voiture, et je devais quasiment tout reprendre à zéro. Cela s’est plutôt bien passé. Jeudi et vendredi, nous nous sommes focalisés sur la prise de bonnes notes. Vendredi soir, il y a eu la super-spéciale. Je connaissais le parcours par cœur, ce qui a entrainé moins de stress. Samedi a été une journée au cours de laquelle j’ai gagné en vitesse, en retrouvant la confiance au volant de la voiture. Nous n’avons pas commis d’erreur, ce qui nous a permis d’entamer la dernière journée avec un bon feeling. Lors de la première boucle, je me suis de nouveau cherché, pour ensuite hausser le rythme lors de la boucle finale. Nous n’étions certes pas à fond, mais le rythme a progressivement augmenté. Et je n’ai toujours pas commis de faute, ce qui me permet de conclure cette épreuve sur une bonne impression, en dépit d’une minute de pénalité totalement injuste. On a bien tenté de le démontrer à l’organisateur, mais il a fait la sourde oreille.’’ 

La prochaine manche FIA ERC sera le Rally Islas Canarias (26-28 novembre). Quant à la finale, elle se tiendra dans le cadre du Spa Rally à la mi-décembre.

Classement ERC après quatre épreuves :
1. Alexy Lukyanuk – 116 points
2. Oliver Solberg – 89 points
3. Grégoire Munster – 83 points

Classement Junior ERC après quatre rallyes :
1. Grégoire Munster – 125 points
2. Oliver Solberg – 124 points
3. Efrén Llarena – 79 points

Les commentaires sont désactivés.