CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_1

 

Après une première demi-saison qui a apporté son lot de satisfaction et de succès, toutes disciplines et tous horizons confondus, la trève estivale a été particulièrement courte mais profitable…

Et c’est sous les meilleurs auspices que le Team Chazel Technologie Course aborde la deuxième moitié de saison, avec une reprise rallystique en force avec des voitures au Mont-Blanc et au Cigalois ! C’est de bon augure…

RALLYE DU MONT-BLANC

Cette édition 2016 devrait être à la hauteur de sa réputation, notamment avec le retour de la grande classique du col de Joux-Plane. Si cette épreuve, 68e du nom, est une manche du Championnat de France des Rallyes, elle sert aussi de cadre au Clio R3T Alps Trophy, le Championnat Suisse, où Chazel Technologie Course aligne deux voitures…

Althaus : « Gagner le Trophée… »

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_2

Solide leader du Trophée suisse (Clio Alps Trophy, NDLR), Cédric Althaus sera au départ du Mont-Blanc avec une Clio R3T Chazel, même si cette manche ne fait pas partie de son programme semi-officiel gagné grâce à son titre de Champion Suisse Junior. Mais il ne pouvait pas ne pas être présent, avec la Clio R3T… « Au Mont-Blanc, on va retrouver les deux trophées, le français et le suisse. Ça va donc être particulièrement intéressant ! Pour ma part, je peux remporter le trophée dès cette course, avant le Valais. C’est ce que j’aimerai réussir et que je vais essayer de faire. Autant te dire que je ne vais pas chercher le panache, je ne vais pas prendre de risques incroyables. D’autant que je n’ai jamais fait le Mont-Blanc, que j’ai découvert lors des recos… Superbe rallye mais difficile. Il va falloir attaquer et s’appliquer, être studieux ! En fait, j’aimerai bien remporter le trophée dès cette course, car depuis le début de saison, on court « stratégique ». Rapide, bien sûr, mais avec surtout le trophée en ligne de mire. Le gagner ici me permettrait d’être libéré, et d’aborder le Valais sans aucune pression. En résumé, on va attaquer mais être prudents, être calculateurs mais prendre quand même du plaisir ! »

Broussoux : « A faire… et à ne pas faire ! »

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_3

Conquis par la Clio R3T après une première expérience concluante à la Montagne Noire, le pilote hélvétique Philippe Broussous a décidé de s’aligner sur la fin du championnat. « J’ai fait la Montagne Noire avec une Clio R3T car il y a longtemps que je souhaitais tester une voiture turbo comme celle-ci. Après ce test très positif, avons décidé d’être au départ du Mont-Blanc et nous serons également au Valais avec cette voiture. C’est Brice Zufferey, le promoteur du Championnat Junior et du Clio R3T Alps Trophy, qui m’a conseillé. J’ai pu remarquer son professionnalisme et son envie d’aider le monde du rallye. Il m’a convaincu que ma place était dans le Clio R3T Alps Trophy. Nous nous sommes donc nous inscrits pour les deux dernières épreuves. Il faut dire que l’on a vraiment pris un plaisir monstre avec cette voiture sur les routes de la Montagne Noire. Pourtant, on n’a pas vraiment été gâtés avec des conditions délicates le premier soir. La pluie et le brouillard se sont invités à la fête, mais dans l’ensemble ça a été une excellente découverte. L’équipe de Chazel a été au top et nous a bien fait découvrir cette voiture en nous expliquant ce qu’il faut faire… et surtout pas faire !… »

• Autre auto et autre pilote à prendre le départ de ce Mont-Blanc, Thierry Gillet, au volant de la Clio R3 Maxi, aura pour objectif de prendre un plaisir maximal, sans jamais perdre de vue qu’il est et qu’il reste un compétiteur !

RALLYE DU CIGALOIS

C’est traditionnellement le rallye phare du Team Chazel, puisqu’il se situe à Saint-Hippolyte-du-Fort, là même où se situent les ateliers Chazel Technologie Course. Normal donc que le Team soit particulièrement bien représenté. C’est encore le cas cette année, avec plus de dix voitures au départ !

Janel : « Spectacle et plaisir… »

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_4

Pascal Janel, qui arrive au terme de l’apprentissage de sa BMW série 1, pourrait être l’un des prétendants au podium. « Le Cigalois, c’est un rallye que l’on aime bien. Ce n’est pas là que l’on a eu les meilleurs résultats jusqu’à présent, mais on apprécie énormément cette épreuve proche de chez nous… C’est un rallye très sympa. Au Gard, la voiture a très bien marché, on n’est donc particulièrement optimistes pour ce rallye. Je commence a bien maîtriser l’auto et à prendre vraiment du plaisir. Maintenant, je peux vraiment me lâcher, sans appréhension. L’auto commence à faire preuve de sa fiabilité, et c’est vraiment important. Même si je garde à l’esprit le côté compétiteur, je recherche désormais avant tout le plaisir, très facile à trouver avec une propulsion. Mon ambition est de briller dans ma catégorie, tout en privilégiant l’attaque généreuse, synonyme de spectacle et de plaisir égoïste… »

Bousquet : « Je viens détendu… »

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_5

Changement de monture pour Thierry Bousquet, qui après avoir goûté de la Clio R3T au Monte-Carlo 2016, se lance dans une nouvelle expérience en moderne, avec sa participation au Cigalois au volant de la 208 T16 R5. « Pourquoi le Cigalois et la 208 T16 après la Clio R3T ? Pour me faire plaisir… C’est la motivation première. En plus, mon auto (Porsche Groupe 4, NDLR) est en préparation pour le Tour de Corse Historique, donc j’étais disponible. Et puis l’envie de changer d’auto, de découvrir un nouveau rallye. J’ai déjà fait deux fois les Cévennes Historique et une fois le Gard, donc je connais un peu le profil des spéciales. Je viens donc détendu, l’objectif est de voir l’arrivée. Je ne sais pas du tout ce que ça va donner, j’ai juste fait une séance d’essais à Alès avec la 208 T16. Je pense que le premier tour va servir à apprendre l’auto, et après on verra. Je vais faire au mieux… C’est un challenge supplémentaire, car ce n’est pas du tout mon univers, et j’aime ça. De la même manière, alterner entre l’historique et le moderne accroît le plaisir et le piquant ! »

Armada de 208 …

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_6

Ce sont quatre 208 R2 Chazel qui seront au départ, pas moins ! Disponibles à la location depuis le début 2016 chez Chazel Technologie Course, les 208 R2 ne seront pas en manque. C’est clairement un succès pour le Team. Pilote de pointe du Team, Sébastien Virazel, après avoir fait des étincelles avec cette auto au Lozère et au Viganais, aura fort à faire dans la classe. Autre pilote rapide qui connaît bien ce rallye, Dorian Nicolas devrait pouvoir faire quelque chose. Débutant en rallye, le pilote alèsien Nicolas Massal sera lui aussi de la fête.

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_7Enfin, l’équipage alsacien Yannick Wendling et Laurent Di Nisi participera au Cigalois, également sur une 208 R2 Chazel. Pour eux, ça sera une séance d’essai grandeur nature, avant leur participation au Tour de Corse WRC : « C’est important pour nous ce rallye, car il va remplacer une séance d’essai traditionnelle. Je pense qu’il est mieux de faire un vrai rallye plutôt qu’une séance de roulage. Je vais donc découvrir l’auto, me la mettre en mains, et me remettre en phase avec mon copilote, car on ne roule pas souvent ensemble avec Laurent. Un régional aurait peut-être suffit, mais un national, ce n’est pas mal non plus (rires) sauf pour le budget ! J’ai déjà 6 rallyes cette année avec ma C2, mais là on change d’auto et j’ai vraiment hâte de la découvrir ! La 208 est une voiture de course de toute nouvelle génération, qu’une excellente réputation précède. Ça va vraiment nous changer ! Il faut que l’on engrange du kilomètre et de l’expérience avec la voiture, que l’on soit en phase le plus possible. Le profil du rallye doit ressembler un peu à la Corse, et notre objectif est d’apprendre au maximum de manière à arriver sur l’Ile de Beauté dans les meilleures conditions… »

… mais aussi de Clio R3 !

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_8Grosse présence aussi des Clio R3, aux mains de pilotes locaux du Team, qui auront fort à faire dans la catégorie… Ainsi Daniel Nicolas, Vincent Romeuf, Laurent Leygue (Clio R3) et Michel Abinal (Clio R3T), tous rapides et qui vont en découdre. Mais il faudra aussi compter avec des pliotes venant d’autres ligues avec des autos suivies par Chazel Technologie Course, et qui ne vont pas faire le déplacement pour faire de la figuration. Pour ne citer qu’eux : Florent Joly et Benoît Bessière, tous deux sur Clio R3…

• Autre catégorie mais toujours sous l’étendard Chazel, Gérard Laurin et sa 207 S2000 seront également au départ ce dette épreuve. Gérard qui pour ce rallye sera copiloté par Eric Marquez, a comme objectif premier de prendre un maximum de plaisir avec cette auto magnifique et performante, chouchoutée dans les ateliers de Saint-Hippolyte…

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_9

Reprise Circuit – TTE à Nogaro : DOUBLE PODIUM POUR CHAZEL !

CHAZEL_REPRISE_EN_FORCE_2016_10

Belle reprise en circuit pour Chazel Technologie Course, qui positionne ses deux Seat Leon Supercopa sur le podium ce week-end à Nogaro ! Il faut dire que l’organisateur du Championnat a décidé d’exercer un contrôle sur les autos, pour s’assurer de leur conformité et qu’elles soient bien toutes au même niveau… On peut saluer cette décision, qui visiblement a permis de remettre les pendules à l’heure ! Cette mesure, associée à leur talent, a permis aux équipages Jérémy Edjea et Gérald Blanco (n° 93) et Fabien Michal et Teddy Delmonico (n° 94) de monter respectivement sur les deuxième et troisième marches du podium… « Ce fut un week-end show et chaud, dit Fabien Michal. 51° sur la piste, et dans la voiture, on ne sait pas et on ne veut pas savoir (rires). Un sauna haut de gamme. Tout comme le week-end, qui s’est superbement passé… On est revenus avec Pirelli, que l’on apprécie particulièrement, et l’auto était, comme d’habitude, au top. Partis de loin (P7 pour nous et P11 pour la 93), les deux autos ont pris un excellent départ. Ensuite, la course s’est faite quasiment de concert (20 secondes d’écart à l’arrivée, NDLR), et la 93 nous est passé devant peu de temps avant la fin de course. Mais c’est anecdotique. Ce qui est important, c’est que l’on amène les deux voitures sur le podium. C’est un travail d’équipe, car ils ont tous été excellents aussi dans les stands. Pas une seule erreur. Et puis, la mesure prise par l’organisateur a permis de remettre les choses d’aplomb, visiblement. Retrouver les deux autos Chazel sur le podium, ça prouve quelque chose. Et c’est bon pour le Team. Et puis, cerise sur le gâteau, on a repris la place de meilleur performer, ça aussi c’est important ! »