08 - Cyrille Frantz - Vuillafans

Vainqueur à La Broque fin juin, sur une épreuve inscrite au Championnat 2ème division, Cyrille Frantz a poursuivi sur sa lancée en ce premier week-end de juillet. Le pilote d’Ornans, signe en effet un autre excellent résultat, en montant sur le podium de la Course de Côte de Vuillafans-Echevannes, 8ème manche du Championnat de France de la Montagne.

La participation de Cyrille Frantz à la Course de Côte de La Broque, avait pour
objectif premier d’engranger des kilomètres : « Nous n’avons pas énormément
de possibilités de rouler en dehors du Championnat », explique Cyrille.
« Quand une telle opportunité se présente, je n’hésite pas à la saisir. Même si
ma priorité sur cette épreuve n’était pas de m’imposer mais de faire du roulage,
il est évident que cette victoire ne peut que me faire plaisir. »

Le week-end suivant, des 2 et 3 juillet, c’est donc à domicile que Cyrille Frantz
retrouvait sa Norma M20 FC, pour affronter un tracé qui lui tient
particulièrement à coeur, celui menant de Vuillafans à Echevannes. Et
rapidement, le Franc-Comtois allait retrouver de bonnes sensations au volant.
A l’heure de faire les comptes, Cyrille améliore son chrono réalisé lors de la
dernière édition, et se retrouve une nouvelle fois sur le podium : « Malgré
l’annulation de la dernière montée, sur laquelle j’ai pour habitude de signer mon
meilleur temps du week-end, j’améliore mon chrono de l’an dernier. C’est pour
moi autant satisfaisant que rassurant. »

Ce qui rassure avant tout le pilote d’Ornans, c’est de voir que son moteur, qui
jusqu’alors était source de problème, lui donne à présent satisfaction : « Au
regard des difficultés que nous avons connues en début de saison, on pouvait
avoir un doute sur les possibilités de jouer le podium à Vuillafans. Nous avons
su redresser une situation qui était mal engagée, et maintenant il faut que je
roule pour améliorer encore mes chronos. »

Moteur exempt de problème, amélioration de ses chronos, réduction de l’écart
qui le sépare de ses adversaires habituels ; Cyrille Frantz a de nombreux
motifs de satisfaction à l’issue de ce week-end franc-comtois : « Je sais qu’il va
encore falloir travailler, rien n’étant jamais totalement acquis. Mais je dispose à
présent d’un package homogène. Je sais que la voiture a un énorme potentiel,
à moi de savoir l’exploiter au mieux sur les prochaines épreuves. »

S’il peut être satisfait de sa course, Cyrille Frantz peut l’être également des
prestations livrées par les pilotes qui évoluent au sein du Frantz Racing.
Corentin Starck place en effet sa Norma M20 FC à la neuvième place. Le jeune
Belge termine également en tête des CN/2. Abonné au podium en CN/2, le
Suisse Jean-Jacques Maitre place une nouvelle fois sa Tatuus PY 12 dans le
trio de tête.