CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE 2015 CHAMROUSSE : DE RÉELS PROGRÈS TOUT AU LONG DU WEEK-END

Avant dernière confrontation dans le cadre du Championnat de France de la Montagne, la Course de Côte de Chamrousse s’annonçait comme un nouveau challenge à relever pour Cyrille Frantz. Sur cette épreuve courue en altitude, le pilote d’Ornans avait comme principalepréoccupation de poursuivre le développement des nouvelles suspensions qui équipent désormais sa Norma à moteur 4 litres.


Au final, le but est en grande partie atteint puisque Cyrille repart de Chamrousse avec dans sesbagages une somme de datas, qui vont lui permettre de mieux cerner la direction à prendre par la suite : « On a énormément travaillé, en essayant d’explorer différentes pistes, ce qui nous a permis d’engranger des informations qui, à mon sens, seront précieuses pour l’avenir », confie Cyrille.

Ce rendez-vous alpin n’a pourtant pas vraiment débuté comme Cyrille l’espérait : « Samedi, lors des essais, j’étais distancé par mes adversaires habituels. Le comportement de la voiture était totalement disparate et nous devions impérativement corriger le tir », analyse-t-il. « Nous y sommes arrivés, mais sans parvenir à récolter totalement les fruits des efforts que nous avons dû consentir. Je ne cache pas que ce fut une course particulièrement complexe à aborder. »

Dimanche, les résultats obtenus sur la première montée de course ne pouvaient bien évidemment pas satisfaire Cyrille, à nouveau distancé par ses rivaux. Mais la seconde montée de course allait lui permettre de réduire l’écart de manière significative, de bon augure pour aborder la dernière manche.

Malheureusement, l’apparition de la pluie, à l’heure où devait se disputer la troisième montée,mettra à mal les prétentions de Cyrille. Le pilote d’Ornans, qui espérait profiter de l’ultime confrontation du week-end pour valider ses réglages, sera stopper dans son élan par les caprices de la météo : « C’est d’autant plus dommage, car d’une part je pense que nous avions trouvé le bon compromis pour ce tracé, et que je reste persuadé que j’aurais pu défendre mes chances pour le podium », regrette-il. « Ce sont les aléas de la course, ça n’a pas voulu sourire cette fois. »

Quatrième, Cyrille n’a pas de regret à avoir, le bilan de ce week-end à Chamrousse reste positif :« C’est certainement l’une des courses les plus difficiles de la saison. En ayant opté pour de nouvelles suspensions, je savais que j’allais passer par des phases compliquées à gérer, des situations qui peuvent s’avérer frustrantes, mais c’est un passage obligé pour améliorer le comportement de la voiture », estime Cyrille. « Nous avons progressé tout au long du week-end, et c’est bien là l’essentiel. Les positions aux championnats sont d’ores et déjà acquises, vouloir impérativement monter sur le podium ne m’apporterai rien de plus. Il est plus important pour moi de préparer l’avenir, et c’est dans cet esprit que je suis venu à Chamrousse. »
Dans ces conditions particulières, parvenir à engranger un maximum d’informations tout en accrochant une quatrième place. Cyrille peut raisonnablement être satisfait de son week-end isérois.

Aucun commentaire pour l'instant

Leave a Reply

*