DUNIERES : DÉFI RELEVÉ, CYRILLE FRANTZ A NOUVEAU SUR LE PODIUM

La campagne française de Cyrille Frantz, qui s’est poursuivie le week-end des 18 et 19 juillet en Auvergne, a vu le pilote d’Ornans monter une nouvelle fois sur le podium d’une manche du Championnat de France de la Montagne. Objectif atteint pour Cyrille qui, au terme d’un rendez-vous à Dunières qui s’annonçait compliqué, ne cache pas sa satisfaction.

En effet, pour Cyrille Frantz la Course de Côte de Dunières se présentait comme un véritable défi. Cette neuvième confrontation de la saison propose un tracé à l’adhérence très précaire, avec en prime deux portions bosselées au départ et à l’arrivée. Une configuration de terrain qui ne semblait pas convenir – dans sa configuration actuelle – à la Norma M20 FC du Franc-Comtois.

Samedi, la pluie venait perturber les débats, obligeant les organisateurs à annuler la deuxième montée d’essais chronométrés. C’est également la crainte d’un orage prévu dimanche, qui incitait les mêmes organisateurs à annuler la montée d’essais libres prévue au programme, pour débuter la journée par une montée de course.

« Il est clair que pour valider certains réglages, nous aurions eu besoin de pouvoir prendre part à des séances d’essais. Cela nous a manqué. Maintenant, compte tenu des conditions avec lesquelles il fallait composer samedi, je ne voyais pas vraiment l’intérêt de nous relancer pour la deuxième séance d’essais libres », analyse Cyrille. « A mon sens, les organisateurs ont pris la bonne décision. »

Dimanche, à l’ouverture des débats, Cyrille se positionne au deuxième rang. Sur la deuxième montée, le pilote d’Ornans marquera un peu le pas et termine au quatrième rang : « J’ai commis une petite erreur qui me fait perdre quelques précieux dixièmes », reconnait-il. « C’est pour cela que j’ai abordé la dernière montée en essayant d’être le plus propre possible. Ce fut payant puisque cela me permet d’accrocher le podium. »

« Le bilan est globalement satisfaisant. Je ne cachais pas que je redoutais cette épreuve, estimant que les réglages actuels de ma voiture allaient me pénaliser sur les portions bosselées. Mais le fait d’avoir travaillé ces dernières semaines sur l’amortissement nous a permis de gommer certains problèmes, et de pouvoir tirer un bien meilleur potentiel de la Norma » explique Cyrille.

« Aujourd’hui, je dispose d’une auto qui est très agréable à conduire, qui m’offre de bonnes sensations au volant, et qui dispose d’un réel potentiel. Le seul bémol vient des amortisseurs, c’est pour cela que j’ai fait le choix de travailler dans une direction totalement innovante en matière de suspension… Nous verrons bien si cette option nous permet de combler l’écart qui nous sépare des premiers. »

La réponse sera donnée sur les pentes du Mont-Dore où, les 8 et 9 août prochains, Cyrille Frantz retrouvera les animateurs du Championnat de France sur une des épreuves mythique du championnat.

Aucun commentaire pour l'instant

Leave a Reply

*