LA POMMERAYE : CYRILLE ABONNÉ AU PODIUM

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE LA MONTAGNE 2015

La Course de Côte de La Pommeraye, cinquième manche du Championnat de France de la Montagne, a vu Cyrille Frantz accéder une nouvelle fois au podium. Un résultat qui permet au pilote d’Ornans de conserver la troisième place du championnat, et d’être toujours en avance sur le tableau de marche fixé en début de saison.

Pourtant, le week-end semblait mal engagé pour Cyrille Frantz qui, samedi, lors des essais, devait composer avec une Norma M20 FC qui laissait apparaitre des vibrations jamais rencontrés jusqu’alors : « Je pensais sincèrement qu’il me serait difficile de rectifier le tir. Mais par la suite, nous avons apporté des modifications sur la voiture, ce qui nous a permis de nettement améliorer les choses, et de revenir dans la lutte que se livraient mes deux principaux adversaires. »

Avec le recul, Cyrille reconnait que la base de travail initialement adoptée pour l’épreuve angevine, n’était certainement pas la meilleure. Un constat qui l’obligeait à une remise en question, et qui lui faisait bien évidemment perdre un temps précieux dans la recherche du compromis idéal pour aborder ce tracé : « Nous avons un peu tâtonné, mais l’essentiel est que nous soyons parvenus à trouver un bon set-up. Le seul regret et de n’avoir pas pu tirer profit des essais comme nous le souhaitions », confie le pilote d’Ornans.

Auteur d’un chrono en 53’’550 sur la première montée, Cyrille concédait plus de deux secondes à l’auteur du meilleur temps. Mais le Franc-comtois améliorait sur les deux montées suivantes, pour finalement signer un temps en 52’’417, à 1’’7 du vainqueur. Une performance qui non seulement lui permet de monter une nouvelle fois sur le podium, mais également de tirer un bilan très positif de cette participation à La Pommeraye.

« Je garde deux choses à l’esprit. La première c’est que contrairement à mes adversaires, je n’ai pas chaussé des pneus neufs pour la dernière montée. Dans ces conditions, il m’était impossible de leur contester la victoire. La seconde, c’est que je ne dispose pas de la même expérience que mes rivaux sur cette épreuve. Contrairement à eux, je dispute la Pommeraye pour la première fois avec la Norma M20 FC », analyse Cyrille, qui sait aujourd’hui disposer d’une bonne base de travail pour la prochaine édition.

Sur la deuxième partie de saison, Cyrille va retrouver des épreuves qu’il a eu l’occasion d’aborder l’an dernier avec sa Norma, ce qui dans son esprit change la donne, et devrait lui permettre d’être plus performant : « De plus, pour le moment, je suis particulièrement économe en pneus, car j’estime que dans le tableau de marche que je me suis fixé, il serait aventureux d’user prématurément des gommes. En fin de saison, j’aurais pour avantage de disposer de pneus neufs, ce qui ne sera pas le cas de mes adversaires directs. Il sera alors temps de faire les comptes. »

Abonné au podium sur les cinq premières manches courues, Cyrille occupe aujourd’hui la troisième place du Championnat de France de la Montagne. Une position quasi-inespérée, pour un pilote qui ambitionnait avant tout d’aller chercher un unique podium, sur une des épreuves la première partie de saison.

Aucun commentaire pour l'instant

Leave a Reply

*