Chronique Préparation Physique N°2 : Les groupes musculaires importants à travailler pour un pilote ! by TRAINER CONCEPT pour GT2i

Dans cette seconde chronique, nous allons parler des groupes musculaires importants à travailler pour un pilote.

En cette saison hivernale, la préparation physique d’un pilote bat son plein, beaucoup de grands pilotes passe une ou plusieurs semaines dans des centres spécialisés de préparation physique, ou encore à la montagne dans le but de peaufiner leur condition et travailler sur leurs lacunes ou leurs défauts.

La trêve hivernale est tout d’abord le bon moment pour faire un bilan (test d’effort, tests musculaires etc.….) ; ces tests auront pour but de dresser un état du niveau du pilote et ainsi ajuster sa préparation de début de saison.

Ensuite, à l’issue de ce bilan, nous allons pouvoir mettre en place un cycle d’entrainement de début d’année (je parlerai de « cycle » et non de PPG préparation physique Généralisé, PP Spécifique, PP Orienter, qui, à mon sens sont trop globales, et qui sont souvent constituées elles-mêmes de cycles !).

Ce cycle peut ne pas être uniquement constitué de travail foncier, un pilote ayant un bon niveau physique, entretient tout au long de l’année sa base foncière grâce à ses entrainements quotidiens, et de ce fait, peut se concentrer sur des exercices plus spécifiques. Un pilote n’a pas besoin de la même base foncière qu’un sportif d’endurance, Fernando Alonso n’a pas besoin de l’endurance de Kilian Jornet  par exemple !

Mais alors, qu’elles sont les muscles importants pour un pilote ??

Tout d’abord, bien évidemment, son COEUR ! Et oui le cœur est un muscle, nous avons besoin de l’entretenir, développer sa capacité, par un travail aérobie, et anaérobie.

Pour cela, course à pied, trail running, vélo, ski de fond ou alpinisme, home trainer etc.… sont des bon moyen pour le travail cardio-vasculaire.

N’hésitez pas à travailler bien évidemment votre endurance à des rythmes allant jusqu’à 70% de votre FC Max (fréquence cardiaque maximale), mais également en intervalle training avec des exercices de puissance pouvant monter jusqu’à 110% de VMA (vitesse maximale aérobie) pour les sujets très bien entrainés !Le travail en altitude étant bien évidemment un plus.

Ensuite, l’accent sera mis sur tous les autres muscles importants, à savoir :

-les deltoïdes ;
-les trapèzes/sterno-cléido-mastoïdien ;
-les biceps/triceps ;
-Chaine postérieure supérieure ;
-les pectoraux ;
-la sangle abdominale dans son ensemble ;
-Le carré des lombes ;
-Les quadriceps/ischio-jambiers ;
-et le psoas.

En fonction du niveau de chacun, l’ensemble de ces muscles est plus ou moins important à travailler.

Enfin, vous devez développer des qualités telles que la force d’endurance et l’endurance de force, même si pour moi la première prévaut sur la seconde et je vous conseille de la travailler en « charge descendante rapide », j’ai toujours obtenu de bon résultats ;

Ensuite, vous devez développer votre explosivité, déclencher vos reflexes et exécuter les gestes plus rapidement, et pour finir n’hésitez pas au cours de l’année (si bien-sûr votre niveau physique et technique vous le permet) de faire un cycle de force, bien placé dans la saison, on obtient de bonnes sensations en résistance aux forces lors des courses !

J’espère que cette seconde chronique vous aura permis d’en savoir un peu plus sur ce qui vous reste à faire pour évacuer la dinde, le foie gras, les chocolats de ces fêtes de fin d’année.

N’oubliez pas de boire, de manger sainement, de vous étirer, et bien-sûr de vous entrainer, car comme je le dis souvent :

« Soit on se donne les moyens, soit on se trouve des excuses ! »

On se retrouve au mois de février !!

Source photo : Mc Laren Mercedes

0 Responses to "Chronique Préparation Physique N°2 : Les groupes musculaires importants à travailler pour un pilote ! by TRAINER CONCEPT pour GT2i"

  1. roberto dit :

    .

    thank you….

  2. nelson dit :

    .

    good info!!…

Leave a Reply

*