ADRIEN FOURMAUX CONFIRME SES AMBITIONS

adrien_fourmaux_gt2i

Malgré des conditions météorologiques délicates propres au mythique Rallye Monte-Carlo, Adrien Fourmaux s’offre une belle dixième place au classement général et une superbe deuxième position en WRC2 au volant de sa Ford Fiesta R5 préparée par M-Sport.

Peu coutumier des pneus cloutés, le pensionnaire de l’Équipe de France entame sa course sur un rythme prudent lors des deux premières spéciales de la manche d’ouverture du Championnat du Monde des Rallyes mais termine, non sans surprise, la première journée au 4e rang du WRC2 et 9e des R5.

Le lendemain, Adrien et Renaud effectuent la première boucle de la journée  sur un rythme mesuré déjouant ainsi les nombreux pièges de la matinée. Malgré un démarrage perturbé par une crevaison dans l’ES 6, ils s’emparent de leur premier temps scratch en WRC2 dans l’ultime spéciale grâce à un choix de pneus croisés payant !

Samedi, en route vers Monaco, le duo s’emploie à gérer son avance sur ses plus proches poursuivants et à sauvegarder sa belle troisième position au classement du WRC2.

Adrien entame enfin la dernière étape avec la ferme intention de rallier l’arrivée et affronte les quatre chronos qu’il connaît bien pour les avoir parcourus en Championnat de France des Rallyes en 2018. Régulier, il parvient à sécuriser son podium en WRC2 et même à atteindre la deuxième marche !

Auteur d’une impressionnante démonstration de sang-froid tout au long de sa première expérience en Championnat du Monde des Rallyes, Adrien Fourmaux conclue ce week-end à la deuxième position du WRC2 et au dixième rang du classement général.

« Parvenir à rallier l’arrivée du Rallye Monte-Carlo est forcément synonyme de prise d’expérience ! Renaud et moi avons su déjouer tous les pièges de cette manche mythique malgré des conditions météorologiques changeantes et beaucoup de neige. Je tiens d’ailleurs à le remercier car il m’a beaucoup aidé durant tout le rallye, notamment concernant le rythme afin de savoir si j’étais en dessous ou au dessus. Un grand merci également à Michelin pour leurs conseils précieux qui m’ont permis de faire les bons choix de pneus, à M-Sport pour les réglages de la voiture et le travail de titan effectué durant toute la semaine et enfin à YACCO et à la FFSA, sans qui je n’aurais pas pu vivre cette expérience dans de telles conditions ! Je suis sincèrement reconnaissant de l’investissement de chacun et j’espère pouvoir réitérer ce bon résultat. Pour finir, je remercie mes ouvreurs dont le travail est toujours crucial sur ce type de rallye. Désormais, un peu de repos puis beaucoup de préparation avant de vous donner rendez-vous du 14 au 17 février au Rallye de Suède. »

Classement général 87e Rallye Monte-Carlo : 
1. Ogier Sébastien – Ingrassia Julien : 3:21:15.9
2. Neuville Thierry – Gilsoul Nicolas : 3:21:18.1
3. Tänak Ott – Järveoja Martin : 3:23:31.1
4. Loeb Sébastien – Elena Daniel : 3:23:44.1
5. Latvala Jari-Matti – Anttila Miikka : 3:23:45.8
6. Meeke Kris – Marshall Sebastian : 3:26:52.1
7. Greensmith Gus – Edmondson Elliott : 3:34:20.5
8. Bonato Yoann – Boulloud Benjamin : 3:35:12.4
9. Sarrazin Stéphane – Renucci Jacques-Julien : 3:35:22.7
10. Fourmaux Adrien – Jamoul Renaud: 3:37:19.3

 

Les commentaires sont désactivés.