Chronique Préparation Physique N°5 : Planning d’entraînement les pièges à éviter?

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 24-07-2014 |

0

Invité par les organisateurs de « L’Opel Adam Cup » lors du Rallye du Rouergue, pour discuter avec les pilotes engagés sur leur championnat, j’ai pu constater une problématique récurrente avec les différents pilotes avec qui j’ai échangé, concernant leur préparation physique ; à savoir :

QUAND, COMMENT, ET OU s’entraîner ?

C’est ainsi que j’ai décidé de consacrer une chronique à part entière sur ce thème, comment planifier ses entraînements ?

Ce qui, selon moi, est important et qui se trouve être la base de toute préparation physique, c’est la régularité et la progressivité des entraînements.

A partir de là, le principe de base est que : toute préparation commencée, ne devra être interrompue, et qu’il faudra éviter de la « découper » trop souvent avec des phases d’arrêt trop longues (pour de bonnes ou mauvaises raisons)…le pire ennemi du sportif restant la blessure !!

En premier lieu, vous devez regarder dans votre planning hebdomadaire quelles sont les heures et jours où vous êtes certain de pouvoir consacrer du temps à vos entraînements.

Comme la plupart des pilotes ne sont pas professionnels, il va falloir jongler avec les aléas du quotidien !

Vous devez être également certain que les heures que vous aurez choisies à la pratique de vos activités physiques seront des heures qui auront un pourcentage d’annulation très faible !

Sachez que vous n’êtes pas obligé de respecter un jour de récupération entre chaque entraînement, faites en fonction de votre planning ! Une planification réussie sera une planification adaptée.

En second lieu, trouvez un sport que vous pourrez pratiquer assez facilement, je parle ici en terme de logistique ; si vous aimez par exemple la piscine, et qu’elle se trouve à 30 Km de chez vous ou de votre lieu de travail, et qu’entre midi et deux, les couloirs de nage sont pris d’assaut, préférez peut-être une activité plus facile à pratiquer, car au plus les contraintes sont nombreuses, au plus vous êtes sûr d’arrêter rapidement un sport !

Un exemple simple, je connais de nombreux pilotes qui essaient d’aller dans une salle de musculation (il est vrai que c’est une pratique courante et efficace dans la préparation physique), mais ils n’y trouvent que rarement l’ambiance souhaitée, et ils finiront comme des milliers de personnes par abandonner, et n’iront pas au bout de leur abonnement payé d’avance ! Second exemple frappant, le cas d’un pilote qui souhaitait absolument courir entre midi et deux, en plein été. Même pris par la motivation, il n’aura tenu que 3 entraînements avant de se résigner de courir en plein de mois de juillet par 35°C !

C’est pour toutes ces raisons que vous devez réfléchir au préalable et faire simple mais efficace.

A contrario, si la pratique d’une activité physique vous tient particulièrement à cœur, et qui demande un peu de contrainte logistique mais que vous êtes sûr de vous y tenir, alors foncez et pratiquez !!

Pour encore mieux vous éclairer, prenons un cas pratique :

Le cas d’un pilote qui vit en zone rurale, et qui aime pratiquer le VTT, et qu’aucun « espace de remise en forme » se trouve à proximité de son domicile.

Après avoir discuté avec lui, imaginons qu’il peut s’allouer 5 heures d’entraînement hebdomadaires réparties comme suit :

-lundi 1 h ;

-mardi 1h ;

-samedi 3h.

Je vais par la suite faire le tour des associations sportives qui peuvent représenter un attrait pour lui et lui convenir en termes d’horaires. Imaginons, qu’à l’issue de mes recherches, se trouve un club de course à pied qui s’entraîne notamment le lundi soir, mon planning pourra tout à fait être :

-Lundi : course à pied dans le club en question ;

-Mardi :entraînement musculaire orienté à domicile ou en extérieur ( toujours en fonction des contraintes logistiques) ;

-Samedi :VTT.

Bilan:simple, peu onéreux et efficace.

Il est vrai que certains pourraient dire que ce n’est pas le meilleur planning d’entraînement pour un pilote, mais il ne faut pas oublier qu’il y a ce que l’on doit faire et ce que l’on peut faire….

Ce ne serait pas mettre en place une préparation « au rabais », que de proposer une planification hebdomadaire telle que celle-ci, mais ce serait plutôt une planification pour laquelle je suis certain que mon pilote pratiquera assidûment et avec régularité, et ça, pour un sportif, ce n’est pas rien !

Comme vous aurez pu le constater dans cet exemple, je croise plusieurs sports, c’est ce que l’on nomme communément (comme son nom l’indique) « l’entraînement croisé », et qui fera l’objet du thème de ma prochaine chronique :

L’entraînement croisé pourquoi, et quels sont ces avantages ?

Enfin, pour conclure, ne tombez pas dans des pièges trop faciles, réfléchissez bien, faites des essais dans des clubs ou associations pour voir si cette pratique répond à vos demandes et exigences, et vérifiez que l’ambiance vous plaise.

Soyez également attentifs aux problèmes de logistique, de distance, de faisabilité,et d’impact sur la vie familiale.

Ne vous en faites pas, depuis 10 ans que je pratique ce métier, j’ai toujours pu voir que les personnes réellement motivées arrivaient toujours à trouver des créneaux horaires !

Et puis n’oubliez pas : LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS !

Pegasus Racing : “Avoir une deuxième Morgan est un atout supplémentaire”

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 21-07-2014 |

0

Absent de l’European Le Mans Series depuis 2011, le Pegasus Racing fait son retour cette saison avec l’engagement d’une Morgan LM P2 motorisée par Nissan. Le team strasbourgeois vient de faire l’acquisition d’un second châssis Onroak Automotive si bien que l’on verra deux Morgan en 2015 sous les couleurs du Pegasus Racing. Lire la suite…

41ème Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées : Opel Motorsport à la fête … avant l’heure !

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 15-07-2014 |

0

Vingt-quatre heures avant le match du siècle pour tout un pays, l’équipe Opel Motorsport a montré la voie aux Allemands en dominant la 41ème édition du Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées. Charlotte Berton a mené sa course d’une main de fer pour enlever son épreuve à domicile dans le cadre du Championnat de France des Rallyes Féminin tandis que Yoann Bonato impressionnait son monde une nouvelle fois au volant de l’Opel ADAM R2 Performance en s’adjugeant un troisième succès de rang. En Opel ADAM Cup, Jean-René Perry doublait la mise grâce à un final à couper le souffle et une victoire acquise dans les mètres du rallye ! Lire la suite…

Rallye du Rouergue 2014 : Rectifier le tir pour Jean Jouines

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 09-07-2014 |

0

Ces sur ces termes que le jeune pilote Sérignanais Jean Jouines va tenter d’arracher un bon résultat lors de la 4ème épreuve de l’Opel ADAM Cup, le rallye « Aveyron – Rouergue – Midi-Pyrénées » qui aura lieu du 10 au 12 juillet prochains. Il sera accompagné comme toujours de son copilote Brice Brun et ensembles ils arboreront le dossard 54. Lire la suite…

CHAZEL : Rouergue et TTE à Dijon au programme

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 07-07-2014 |

0

CHAMPIONNAT DE FRANCE – 5e MANCHE : CHAZEL AU ROUERGUE

Pour sa 41e édition, le Rallye du Rouergue Midi-Pyrénées va se concentrer sur deux jours, dans une optique de réduction des coûts pour les concurrents. Cinquième manche du Championnat de France des Rallyes « Asphalte », l’épreuve verra certaines de ces spéciales allongées (Campouriez le vendredi et Moyrazès le samedi). De quoi offrir à tous les pilotes, et a fortiori aux pilotes du Team Chazel by Gt2i Marc de Passorio, un terrain de jeu des plus disputé !

Laurin : « On va découvrir ! »

Lire la suite…

Communiqué de presse Opel Motorsport – Team France_ Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées 2014‏

Posté par Guillaume | Dans Communiqué de presse | Le 03-07-2014 |

0

« Show » devant pour Opel Motorsport !

La 41ème édition du Rallye Aveyron Rouergue Midi-Pyrénées sifflera déjà l’heure de la mi-temps pour Opel Motorsport et les concurrents de l’Opel ADAM Cup. Alors que Yoann Bonato / Thierry Michaud, avec l’Opel ADAM R2 Performance, et Charlotte Berton / Charlène Gallier, au volant de l’Opel ADAM Rallye, figurent en haut de l’affiche de leur catégorie respective à l’entame de l’épreuve ruthénoise, le sort de l’Opel ADAM Cup est encore loin d’être scellé avec pas moins de trois vainqueurs différents lors des trois premières manches. Que le match continue ! Et une fois n’est pas coutume, l’ennemi numéro un de tous, équipages et mécaniques, sera bel et bien la chaleur … comme au Brésil ! Lire la suite…