Critérium des Cévennes 2011: Chazel dans son jardin…

Posté par Guillaume | Dans Infos Teams | Le 24-10-2011 |

2

Chazel_logoBlessé récemment à la main gauche, Renaud Chazel (qui va beaucoup mieux) est dans son jardin avec le Critérium des Cévennes… Pas de grands déplacements donc le week-end prochain pour Chazel Technologie Course, le Team joue à domicile, sur un terrain de prédilection. Cette épreuve de milieu d’automne amène traditionnellement son lot d’intempéries et de difficultés spécifiques et l’édition 2011, 54e du nom et 6e manche du Championnat de France, ne devrait pas déroger à la règle.

Guigou (Mégane RS N4) : « L’équipe Chazel devrait beaucoup nous apporter…« guigou

Manu Guigou est enfin redescendu sur terre, après un passage tumultueux dans les nuages à bord d’un Alpha Jet de la Patrouille de France, « PAF » à qui il a également fait les honneurs de sa Mégane RS N4. Il va s’employer, aux Cévennes, à enrichir encore sa collection de victoires en Groupe N. « C’est l’épreuve que je connais le moins, avec seulement deux participations… C’est un Critérium avec du caractère ! Presque la moitié des spéciales seront disputées de nuit. Les routes sont très typées dans cette région, étroites et souvent mono-trajectoires. Les virages sont vraiment très nombreux et nous allons profiter du couple phénoménal du moteur turbo qui va s’exprimer pleinement dans ces conditions. Renault Sport Technologies a continué le développement de la voiture, et il y aura quelques inconnues à découvrir en début de course. Nous sommes dans une bonne dynamique. Mégane RS N4 continue de progresser et nous avons une bonne opportunité de marquer des points importants sur les deux dernières manches de la saison. Et puis l’équipe Chazel joue à domicile et devrait beaucoup nous apporter.« 

pasorioMarc de Passorio (Clio R3 Maxi) : « A la découverte du Critérium et des produits locaux…« 

Notre Chef Pilote étoilé, Marc de Passorio, se réjouit déjà de sa participation aux Cévennes. « Comme sur chaque déplacement en rallye, je veux découvrir des produits régionaux exceptionnels que je veux intégrer à mes créations culinaires. Mais là, en parallèle, je vais aussi découvrir le Critérium des Cévennes, que je n’ai jamais fait comme pilote. Et en copilote, c’était dans les années 1992… au siècle dernier ! » Marc reste optimiste… « Le profil à l’air difficile, je crois qu’il faut « en avoir des grosses », encore plus que d’habitude. En plus, le plateau en R3 est un plateau de fou, avec les meilleurs et qui connaissent bien le coin… Mais on prépare surtout la saison 2012, où on ne pourra plus se chercher d’excuses. Donc aux Cévennes, on a dans l’esprit de rouler, de se faire plaisir, et on va essayer de tirer notre épingle du jeu sur la durée… La longévité, ça peut payer !« 

Védrines (Mégane RS N4) : « Mon objectif ? 1er au Scratch !« vedrines

Aimé Védrines connaît bien le rallye, et encore mieux les Cévennes : « Je cours depuis 1979… et je ne me suis pratiquement jamais interrompu. Et même les années où je n’ai fait qu’un rallye, c’était le Critérium des Cévennes, le rallye de chez moi. Avec Chazel, en 2000, j’ai fait le Tour de Corse, où on a remporté le N3… un excellent souvenir en Championnat du Monde ! Pour cette édition 2011 du Critérium, je n’avais pas de volant. Je me suis tourné vers Renaud pour louer une Mégane RS N4. J’ai toujours piloté des « Groupe N », et je vais découvrir la Mégane dans ma région. » Une course juste pour le plaisir, donc ? « Ah non. Mon objectif, c’est 1er au Scratch (Aimé éclate de rire). Quand je cours, c’est pour gagner… Plus sérieusement, sans me fixer d’objectif précis, je vais comme à chaque fois essayer de faire le meilleur résultat possible !« 

salinasSalinas (Clio R3 Maxi) : « C’est le rallye que je connais le mieux…« 

Romain Salinas est aussi de la région : « Depuis tout petit, pour moi, le rallye, c’est le Critérium des Cévennes… C’est le rallye de ma région, incontournable. Maintenant j’y suis en tant que compétiteur, plus comme spectateur comme quand j’étais gamin. Je l’ai déjà fait deux fois, et j’ai terminé 12e au Scratch l’an passé, avec une C2R2 Max. Là, j’ai eu l’opportunité de le faire avec une plus grosse auto que d’habitude (Romain est actuellement 3e au Général du Trophée R2), la Clio R3 Maxi, et j’en profite. Je ne connais pas encore la voiture, mais je sais que ça va être du pur plaisir… En plus, c’est le rallye que je connais le mieux. Les nationaux et les régionaux que l’on peut faire dans le coin empruntent certaines de ses spéciales, et c’est un avantage !« 


Laurent Clutier (Clio R3 Maxi) : »C’est mon rallye depuis tout gamin« clutier

Laurent Clutier, le sympathique Montpelliérain, prendra aussi le départ du rallye « de chez lui » sur une Clio R3 Maxi Chazel Technologie Course. « Avec Romain Salinas, qui est quelqu’un que j’apprécie beaucoup, on va remettre le couvert. On se bagarre dans le Trophée R2 (Laurent est second avec 4 points d’avance sur Romain), et là on change de monture mais la lutte sera présente. Avec Romain et avec les autres, car le plateau en Groupe R est particulièrement riche. Le Critérium des Cévennes, c’est mon rallye depuis tout gamin. Profil, spéciales, tout est mythique, et avoir une course du Championnat de France à côté de chez soi, c’est top. On ne peut que participer… Et une Clio R3 Maxi, c’est un rapport qualité / prix / performances assez exceptionnel. C’est aussi une auto puissante, et je vais tenter ma chance…« 

janelJanel (C2 Super 1600) : « Bien préparer la saison 2012…« 

Pascal Janel connaît bien, lui aussi, le terrain, mais aborde la course avec sagesse… enfin, c’est ce qu’il dit ! « On y va en essayant d’avoir une ligne de sagesse, car j’ai encore beaucoup à apprendre sur l’auto. Je suis loin d’en tirer la quintessence. C’est largement plus compliqué à piloter que la Clio R3 Maxi ! Pendant ces Cévennes, je veux accumuler expérience, kilomètres et réglages. Et s’il pleut, ce sera encore plus délicat. Le but est d’être le mieux possible pour démarrer la saison 2012, que l’on fera complète pour se qualifier pour la Finale de la Coupe de France. Pour l’instant, je ne suis pas encore au niveau de pilotage sur la voiture, c’est pour cela que je parle de sagesse. Mais bon. Une fois que j’enfile le casque et la cagoule, parfois je perds trente ans, je subis une cure de jouvence et je redeviens déraisonnable, comme un ado (rires)… Toujours est-il que l’on veut être au bout et se positionner dans la classe  !« 

Jouines (Twingo R1) : « Préparer le Var …« jouines

Jean Jouines s’aligne avec sa Twingo R1 du Trophée : « Ce sera ma première participation à ce rallye. Ça me fait d’ailleurs très chaud au cœur car il me fait rêver depuis tout petit. En plus, ce sera la première épreuve que je dispute dans ma région ! C’est aussi l’occasion de me familiariser avec les routes sinueuses qui font la particularité des Cévennes. Elles sont très proches de celles du Var, et je vais tester notamment de nouveaux réglages afin d’être le plus performant possible lors de l’ultime manche de la saison. Aux Cévennes, je veux avant tout terminer pour prendre de l’expérience. Peu importe le résultat, puisque cette course est hors Trophée. Je profite de l’occasion que tu me donnes pour remercier l’ensemble de mes partenaires qui continuent à me soutenir et qui me permettent d’être au départ de ce rallye mythique…« 

nicolasNicolas (Twingo R1) : « Le plus beau rallye de France ! »

Dorian Nicolas prendra lui aussi le départ avec la Twingo R1 du Trophée. Et lui aussi peut être classé dans les « régionaux de l’étape » : « Le Critérium des Cévennes, c’est la course du Championnat de France qui est « à la maison », et c’est le plus beau rallye de France ! Etant donné qu’on n’a plus rien à jouer au Trophée, on a décidé d’y participer. Je l’ai déjà fait l’an dernier, et, même si je n’ai pas vu l’arrivée, ça reste un de mes meilleurs moments en rallye. L’objectif est de voir l’arrivée car nous restons sur une sortie de route en Alsace. D’ailleurs j’en profite pour remercier tous ceux qui m’ont donné un coup de main et grâce à qui je peux prendre le départs, les collegues qui ont été la depuis pour démonté et remonté la voiture, car sans eux je n’aurais jamais pu etre au départ du rallye, j’en cite quelqu’uns (si possible les cités aussi) : Mathieu, Lionel, Seb, Tonton, Valentin, mes parents et tous les autres…« 

Une affaire de famille: LOUIS CHAZEL EN TWINGO R2louis-chazel

L’histoire commence en début d’année 2011. Renaud et Marie Chazel, en parents soucieux de motiver leur fils, lui ont promis : s’il obtient son bac et s’il entre dans une école d’ingénieur mécanique, il fera un rallye avant la fin de l’année… Louis a rempli son contrat, on peut compter sur ses parents pour remplir le leur. Et tout naturellement, c’est sur les Cévennes que s’est porté le choix de cette première épreuve…

« C’était une promesse de mes parents, confirme Louis. Maintenant, je suis au pied du mur. Moi, le rallye, je suis dedans depuis toujours, mais je ne connais que le côté assistance. Pour la première fois, je vais piloter… Je suis content que ça se fasse sur le rallye « de chez moi », où je traîne tous les ans depuis que je suis tout petit, mais je ne peux m’empêcher de ressentir une certaine appréhension. Je démarre pourtant dans de bonnes conditions. Fabrice Morel m’a coaché pour le pilotage, j’ai fait une séance d’essais à Alès, et Anderson Levratti (copilote habituel de Mathieu Maurage, NDLR), qui a une grande expérience, a accepté de me copiloter. En plus, pour des débuts, ça démarre fort : la première spéciale est de nuit… » Affaire à suivre… sur le terrain !

Propos recueillis par Daniel PERRIN pour CHAZEL TECHNOLOGIE COURSE
Photos : @ GraficLand – DR – Benoît Gatien (Guigou) – Jérôme (Janel)

Nombre de commentaires (2)

leafy@regime.feller » rel= »nofollow »>.…

ñïàñèáî çà èíôó!!…

tumbrels@butterfat.clutch » rel= »nofollow »>.…

hello!…

Ecrire un commentaire