Zolder 2011: Guy Fastres frappe toujours trois fois

Posté par Guillaume | Dans Résumé épreuves | Le 10-05-2011 |

1

Legend_carsLegends Cars Cup 2011 / 1. Zolder

Pour son coup d’envoi, la Legends Cars Cup 2011 s’est offert un cadre mondial le week-end dernier sur le circuit de Zolder, se produisant à l’occasion de la manche belge du championnat du monde des voitures de Tourisme (WTCC), excusez du peu ! Et pour cette Première, le plateau comptait quelque 24 bombinettes turbulentes, soit la liste d’engagés la plus fournie du week-end…

Il n’en fallait pas plus aux concurrents pour bouillir d’impatience au moment de prendre la piste, le programme du week-end comptant deux séances d’essais libres et une qualification dès le vendredi. Des sessions qui permettaient à chacun de se familiariser avec les nouveaux pneumatiques utilisés… et à Guy Fastres de déjà se mettre en évidence, en signant un chrono de 1’55’’766. Mais le pilote belge était suivi de près par son compatriote Luc Janssens, crédité d’un temps de 1’56’’625.

Disputée samedi, la Course Sprint 1 voyait Luc Janssens bondir en tête de la meute, emmenant dans son aspiration David De Saeger et Martin Lucas, deux des jeunes loups de la Legends Cars Cup 2011. Quant à Stephan Combalié, il s’offrait lui aussi un bel envol. Motivé comme jamais, De Saeger, ancien pilote de la Clio Cup belge, prenait le meilleur sur Janssens, tandis que Vincent Tricoche et Claude Watteyne étaient nettement moins chanceux, tous deux contraints d’en rester là, victimes de la mécanique de leurs bolides.

Quant à Guy Fastres, auteur d’un départ prudent, il assurait le show en effectuant une brillante remontée vers le haut du classement, récupérant la place de leader dans le 4ème tour de course. S’en suivait une magnifique empoignade entre les locataires du top 5, à savoir Fastres, De Saeger, Janssens, Bux et Lucas. Même engouement au cœur du peloton, où les Ferreira, Betbeder, Verbiale, Gielen et Sarazin n’en finissaient plus de se passer et repasser. Un jeu de passe-passe également adopté par Samy Dilmi et Jean-Claude Pommier, qui régalaient les observateurs, tandis que Comballé, Pionica, Van Riet et Pigeat se distinguaient par leurs performances. En tête de la course, le classement ne cessait d’évoluer, avant que le duo Fastres-De Saeger ne finisse par prendre ses distances, accompagné d’un étonnant Gino Bux, jeune pilote faisant honneur à sa licence tout récemment acquise. Quant à Luc Janssens, il s’accrochait légèrement avec Mauro Michetti, de quoi réduire ses chances de premier podium à Zolder. Podium qui accueillait finalement Guy Fastres, David De Saeger et Gino Bux.

Course Sprint 1 : 1. Guy Fastres  2. David De Saeger  3. Gino Bux

Le départ de la seconde joute Sprint se déroulait sans anicroches, et ce sont Niels Lagrange et Guy Fastres qui se retrouvaient aux avant-postes, avant d’être rejoints par un peloton explosif composé de Martin Leburton, Luc Janssens, Gino Bux et Jérôme Farinaux. Comme lors de la joute initiale, Gino Bux était déchaîné, au point d’arracher la 3ème place, tandis que le duel entre Boris Bouvier et Philippe Pionica était très chaud lui aussi. Un deuxième peloton opposait de manière tout aussi virile Verbiale, Tricoche, Porte, Betbeder, Sarazin, Pommier, Ferreira et Nicolas, de quoi offrir au public un fabuleux spectacle. En tête de la course, Fastres gratifiait ses concurrents d’une prestation parfaite, ce qui lui permettait de s’isoler. Dans son dos, Bux et Lagrange finissaient par s’accrocher, et le second nommé était contraint à l’abandon. Derrière Fastres et Bux, la bagarre pour la plus petite marche du podium faisait rage entre quatre pilotes, et c’est Luc Janssens qui avait le dernier mot, se permettant même de faire la jonction avec le duo de tête. Signalons que le champion 2008 retrouvait pour l’occasion la Legends Car de ses débuts. Nostalgie…

Course Sprint 2 : 1. Guy Fastres  2. Gino Bux  3. Luc Janssens

C’est une des nouveautés de cette saison 2011, le format des courses du week-end a été modifié, chaque meeting étant désormais composé de deux sprints et d’une épreuve d’endurance. Ce qui signifie qu’une certaine effervescence régnait dans la pitlane de Zolder dimanche matin. Est-ce la raison pour laquelle les pilotes préfèraient jouer la carte de la sécurité au moment de l’envol ? Quoi qu’il en soit, Martin Lucas s’offrait un excellent départ, lui qui partage sa voiture avec Jérôme Farinaux. Bons débuts également pour David De Saeger et Gino Bux, tandis que Guy Fastres décidait apparemment de ne pas se précipiter. Très vite, le groupe de tête se détachait, composé de De Saeger, Bux, Lucas et Fastres.

Par contre, c’était l’accrochage entre Stephan Combalié et Luc Janssens, ce dernier n’étant malheureusement pas en mesure de reprendre la piste. Qui dit course d’endurance pense stratégies différentes. Guy Fastres était donc le premier à faire irruption dans la pitlane. Ses adversaires suivaient, et une fois les pit-stops terminés, le groupe de tête… n’avait pas changé ! Au volant de la #27, Martin Leburton avait succédé à David De Saeger. Profitant de la présence de Fastres devant lui, Leburton allait hélas commettre une petite erreur de pilotage qui le privera de podium. Jérôme Farinaux ayant succédé à Martin Lucas au volant de la #50, il poursuivait sur la lancée de son équipier. Derrière, on saluait les excellentes prestations de Samy Dilmi, Christophe Van Riet, Fabian Boeri et Jean-Claude Pommier, qui restaient très proches du peloton de tête… jusqu’au moment où Van Riet et Dilmi se voyaient pénalisés de 30 secondes pour cause d’arrêt au stand trop rapide. De quoi mettre en exergue la belle course de Georges Ferreira, heureux de pouvoir enfin compter sur une voiture réglée selon ses desiderata. Hélas, lui aussi allait hériter d’une pénalité pour s’être trop empressé dans la pitlane. Guy Fastres s’imposait dès lors pour la troisième fois en autant de courses, devant un Gino Bux qui doit être considéré comme la révélation de ce début de saison, et le duo Lucas/Farinaux, excellent jusqu’au bout.

Course Endurance : 1. Guy Fastres  2. Gino Bux  3. Martin Lucas & Jérôme Farinaux

(Vincent Franssen, www.legendscarscup.com)

Nombre de commentaires (1)

whip@goddamned.stardom » rel= »nofollow »>.…

ñïñ!…

Ecrire un commentaire