Rallye du Pays du Gier: Le week-end de toutes les découvertes pour Alexandre Maus

Posté par Guillaume | Dans Pilotes | Le 16-03-2011 |

0

Alexandre-MausNouvelle saison, nouveau rallye, nouveau copilote, nouvelle voiture… Ce week-end sera celui de toutes les découvertes pour Alexandre Maus. Le pilote est tout à la fois confiant et impatient.





Un look agressif, original et magnifiquement réussi pour la Mégane RS N4 d’Alexandre Maus

Impatient d’enfin pouvoir piloter sa Mégane RS N4 : « Je l’ai juste amenée par la route des ateliers de Cesa Création à chez moi, ça ne fait pas beaucoup…  » La voiture est en effet passée directement des ateliers Chazel Technologie Course (où elle a été construite) à ceux de Cesa Création, pour être décorée. Enfin, ce mardi soir, l’auto est présentée officiellement. Alexandre Maus, planté devant le capot, affiche un sourire radieux… « Elle est superbe, vraiment. Les artistes de Cesa Création se sont surpassés. Elle a un look terrible, qui dépasse de loin mes attentes. Je suis bluffé. J’en ai vu beaucoup, des voitures de courses, mais la déco de celle-ci est magnifique. » Il est vrai que la réalisation est remarquable.

Il va maintenant falloir l’emmener sur les spéciales, dès le week-end prochain, au Rallye du Pays du Gier, première épreuve du Championnat Suisse. « Je ne connais pas ce rallye. Je vais l’appréhender avec beaucoup de recul. Il ne faut pas oublier que je pars sur un programme à long terme. Ce premier rallye va me servir, entre autres, à apprendre à connaître la voiture. Elle vient de naître, et nous n’avons aucune expérience, aucun paramètre, il va falloir acquérir tout cela. » Alexandre est un pilote de tête. Il va encore le prouver. « Bien entendu, je vais rouler avec ma tête, calmement. Je vais me la jouer « 2 de tension ». Il y a par ailleurs beaucoup de travail d’organisation, aussi en spéciale on va rouler tranquille.« 

Alexandre-Maus_texteIl faut aussi créer l’osmose avec le copilote, Thomas Jacon, avec lequel Alexandre n’a jamais roulé. « Avec Thomas, on s’est connu par l’intermédiaire d’une amie, également copilote. C’est un garçon jeune, mais qui a déjà de l’expérience et qui connaît bien ce premier rallye, qui se court dans sa région. Atout supplémentaire, il est coaché par Denis Giraudet (navigateur d’Auriol, NDLR), ce qui lui confère un savoir-faire indéniable. Son seul défaut, c’est qu’il parle beaucoup trop vite pour moi. Mais il m’a promis que dans l’auto, il serait plus « calme ». On va se découvrir rapidement dans la Mégane…« 

Beaucoup de choses à faire, tout au long de ce week-end. Quel est l’objectif principal ? « Je veux arriver à construire une vraie osmose entre moi, le copilote, la voiture, le team… enfin tous les composant qui font qu’une équipe tourne et est performante. Tous les ingrédients sont réunis, à nous de réussir la sauce pour lier l’ensemble et en ressortir le meilleur. Et je vais m’y employer, pour le long terme. »

J’allais y venir… Quel sera le long terme d’Alexandre Maus ? « Je suis sur un projet fascinant, très conséquent, très important. L’annonce, on la fera plus tard dans la saison. Pour l’instant, je ne peux rien dire…  » Même pas nous donner un petit indice ? « Un indice ? Regarde bien la voiture… un élément de décoration doit pouvoir t’aider… » Merci Alexandre… A nous maintenant de laisser parler notre imagination !

• Le coin du copi…Thomas-Jacon

Thomas Jacon habite Saint-Chamont, en Haute-Loire. Autant dire que le Rallye du Pays du Gier se court dans son jardin. « C’est vrai que je le connais bien.A ma première participation, je n’avais que 16 ans ! Je l’ai fait 6 fois, et 4 fois nous sommes montés sur le podium de classe… » Comment se présente le rallye ? « C’est un peu vallonné, très rapide, avec de grandes allonges. Certaines portions présentent un très bon grip, d’autres sont plus glissantes. C’est un beau rallye. D’après la météo, il est probable qu’il pleuve. Je pense que ça peut être un plus… cela peut nous aider à appréhender le comportement de l’auto. » Première course avec Alexandre Maus, avec un projet toute la saison. Thomas exprime son enthousiasme : « C’est un pilote de renom, une belle auto, de nouveaux horizons… Faire le championnat suisse est un sacré challenge. Maintenant, il faut que l’on installe un bon feeling entre nous dans l’auto pour que tout fonctionne bien. Mais je suis confiant… » Premières réponses après le rallye du Pays du Gier…

Renaud-Chazel• Renaud Chazel : « Une joie d’enfant ! »
Alexandre est  »descendu » le week-end dernier à Castelnau-le-Lez, où se trouvent les ateliers Chazel Technologie Course, pour prendre possession de sa voiture. Renaud Chazel est encore sous le charme… « Livrer une auto à quelqu’un comme Alexandre, c’est un vrai bonheur. Outre sa gentillesse, c’est un vrai passionné avec encore des yeux émerveillés d’enfant. Il a assisté aux deux derniers jours de la construction de sa Mégane RS N4, et à aucun moment il n’a été gênant ou perturbant, bien au contraire. Au-delà du grand pilote, c’est un grand Monsieur…« 


• Roger Brodard : « Je suis très fier… »
Lors de la toute première présentation de la voiture, ce mardi, Monsieur Roger Brodard, maire de Romont (canton de Fribourg), est manifestement enchanté : « Je suis très fier… Quand Monsieur Maus, qui habite notre ville, m’a proposé d’en faire figurer le nom sur sa voiture de course, j’ai soumis l’idée à l’Exécutif Communal qui a tout de suite adhéré. Je connais un peu le sport automobile, et c’est pour moi un vecteur de communication indiscutable et particulièrement porteur. Je sais que les couleurs de la Ville seront soutenues à leur avantage par Monsieur Maus. En outre, je dois dire que le support est particulièrement flatteur. Cette Mégane est réellement magnifique. Vraiment, je suis très fier de voir le nom de notre ville sur cette automobile... »

Ecrire un commentaire