Le TOUQUET: Le Trophee R2 pour Salinas

Posté par Guillaume | Dans Pilotes | Le 23-03-2011 |

1

Touquet_titreLe rallye du Touquet est réputé difficile. L’édition 2011 n’aura pas dérogé à la règle, avec une météo changeante, des spéciales piégeuses et un grand nombre d’abandons. Première manche du Championnat de France, cette épreuve servait aussi de cadre aux différents trophées Renault Sport Technologie, et a vu les premiers tours de roues en course de la toute nouvelle Mégane RS N4.





Salinas (Vainqueur en Twingo R2) : « La régularité a payé…« 

Pour Romain Salinas, le Touquet était une première. « C’est ma première participation à ce rallye, et j’ai roulé à ma main. Ça n’a pas été simple, même les habitués ont dit que c’était un Touquet compliqué. Moi, je suis issu de la moto, et les pistes sales et boueuses, ça ne m’a pas gêné, je me suis régalé. On a fait un beau rallye, et en définitive, c’est la régularité qui a payé. Je crois que surtout, il ne fallait pas trop en faire ! » Benjamin Micheli, le copilote, confime : « On n’a jamais dépassé la limite, tout en attaquant, et en fait on a géré notre course… » Twingo R2 a fait preuve de son potentiel : « La voiture est bien en tout, châssis, pneumatiques, je me suis senti vraiment à l’aise. En plus, l’équipe est au top, s’occupe de tout, je n’avais pas l’habitude de ça, et c’est vraiment super. Il n’y a plus qu’à piloter. Ce que j’ai fait, et qui m’a permis de remporter le Trophée R2. C’est de bon augure…« 

Autre protagoniste du Trophée R2, Mathieu Maurage aura moins de réussite : « J’ai signé une belle 3e place du Trophée dans l’ES2, malheureusement j’ai été trahi par un roulement de transmission. Une grosse déception, mais c’est la règle du jeu… » Tout comme Mathias De Sousa, contraint à l’abandon après la seconde spéciale : « C’est une grosse déception, les conditions sont difficiles mais je me sentais bien dans l’auto…« 

Renaud-ChazelRenaud Chazel et Mégane RS N4 : « Je tire un coup de chapeau à mon équipe… »

Une Mégane RS N4 au Touquet, c’est une performance de l’équipe Chazel Technologie Course, dont Renaud Chazel tient à saluer l’efficacité : « La présence de Mégane RS N4 en course paraissait improbable à la mi-mars. Les homologations étant intervenues très tardivement, nous n’avons eu les pièces que le 3 mars… Entre le 3 et le 14 mars, nous avons réussi à construire non pas une, mais deux Mégane RS N4 (une pour Emmanuel Guigou en Championnat de France, et une pour Alexandre Maus en Championnat suisse, qui participe ce même week-end à la première manche du Championnat, NDLR). Je veux absolument rendre hommage à mon équipe, qui a travaillé sans compter, d’arrache-pied, quasiment 24 heures sur 24 pendant ces deux semaines, avec compétence et efficacité. Avant l’exploit sur la piste, il y a aussi eu celui dans nos ateliers ! Et je dis: « Chapeau, les gars…« 


Guigou (Mégane N4) : « Une première réussie ! »Touquet_megane

Aux mains d’Emmanuel Guigou, la Mégane RS N4 a réussi sa première apparition en compétition : « La voiture est fantastique dans les portions rapides et incroyablement stable lorsque l’on attaque les cordes. Elle est totalement collée à la route. Les premier kilomètres m’ont permis d’établir des réglages adaptés à ces routes si spécifiques. L’équipe Chazel était à mon écoute pour faire progresser la voiture, et toutes les données ont été partagées avec les ingénieurs de Renault Sport Technologie. Benjamin Boulloud était dans le parfait timing dès la première note. Je suis très satisfait de partager l’habitacle avec lui. La voiture est très stable et le couple incroyable. Ça va vite dans le vite, même très vite ! » Podium et satifaction pour Manu Guigou : « Ce n’est jamais facile de faire débuter une nouvelle voiture. Nous avons déjà montré une petite partie du potentiel de Mégane RS N4… Vivement la suite de la saison ! » Prochain rendez-vous : le Lyon Charbo, en avril. »

Touquet_twingoEllip6 Junior Team (Twingo R1) : de solides débuts

Débuts officiels en compétition pour le Ellip6 Junior Rallye Team, avec Kevin Costes et Dorian Nicolas. Malgré des conditions de route désastreuses, Dorian est en bonne position durant tout le rallye, avec quelques performances à la clé, comme le deuxième temps des R1 réalisé dans l’ES3, vendredi : « Je sais que je dois encore beaucoup apprendre, mais cette première sortie m’a donné l’occasion de découvrir la voiture en réelles conditions de course. J’ai pris mes marques avec le Team, et j’ai gagné en expérience !« . Kévin a également laissé entrevoir de belles promesses, et n’a cessé de progresser, gagnant encore une ultime place dans la dernière spéciale. « C’est une superbe expérience, et je suis content d’avoir vécu ce premier rallye. J’ai le sentiment d’avoir progressé à cahque spéciale, j’ai encore beaucoup à apprendre, mais je pense que nous sommes sur la bonne voie. » Toujours est-il que les deux pilotes, à l’issue du rallye, avaient à cœur de remercier aussi bien Ellip6 que Chazel Technologie Course !

Sentis (Twingo R1) : « Beaucoup de plaisir ! »Touquet_twingo2

Second rallye pour la jeune carrière de Mathieu Sentis, le pilote essayeur de l’Argus : « On a mal commencé… On pointe en retard avant même la première ES et on prend 30″ de pénalités ! Le temps était exécrable le premier jour, j’ai décidé de ne pas prendre de risques puisqu’on était déjà loin au classement. Le samedi, la météo était plus clémente, on est devenu plus compétitifs et là je me suis fait plaisir. Je suis remonté de la 20e à la 9e place, j’ai même fait le 3e temps dans la 11e ES ! Donc je trouve le bilan plutôt satisfaisant. La voiture marchait super bien et on a pris beaucoup de plaisir…« 

Moins de bonheur pour les autres R1 : Jean Jouines, après un « jump » un peu trop optimiste, détruit partiellement sa voiture et est contraint à l’abandon : « Une erreur de recos, je n’avais pas vu la bosse aussi haute ! » Steeven Bossard sort dans l’ES6 et plonge sa voiture dans un mètre d’eau. Pas de bobo pour l’équipage mais s’en est terminé du rallye…

Touquet_207Lefebvre : « Une bonne prise en main ! »

Stéphane Lefebvre va cette année participer au Volant 207. Pour lui, le Touquet était l’occasion de faire connaissance avec la voiture : « Je n’avais jamais piloté la 207, et c’est ma première participation au Touquet. C’est un rallye « sympathique » avec des conditions difficiles, qui n’étaient pas idéales pour apprendre la voiture, mais la prise en main a été bonne. Je me suis senti bien dans la voiture, et à l’issue du premier jour, j’étais satisfait de mes performances. Globalement, j’ai bien progressé. La première épreuve du Volant est sur la terre, je vais donc aller m’entraîner à Issoire quelques jours avant, car je n’ai jamais couru sur cette surface. Et après, c’est le grand saut !…« 

Autre pilote à prendre le départ au Touquet, Olivier Courtois alignait sa magnifique Clio R3. Une belle course, régulière, pour Olivier qui progresse constamment et qui termine au pied du podium du Trophée R3, mais qui engrange ainsi de précieux points…


Propos recueillis par Daniel PERRIN pour CHAZEL TECHNOLOGIE COURSE
Photos GraficLand – Gwen Tanguy – Sébastien Cogné

Nombre de commentaires (1)

overwhelming@stoppage.tricky » rel= »nofollow »>.…

áëàãîäàðñòâóþ!!…

Ecrire un commentaire