Les Legend Boucles de SPA: Un record d’engagés!

Posté par Guillaume | Dans Calendrier | Le 04-02-2011 |

0

Legend_boucles_SPALe succès historique des Legend Boucles de Spa n’a décidément pas fini de croître. Grâce à la popularité de l’épreuve et à son accessibilité, le plateau 2011 est plus beau et plus riche que jamais.

Nouveau record de 365 engagés

Avec 365 bulletins d’engagements reçus (339 l’an dernier), les Boucles battent non seulement leur propre record, mais font cette fois même mieux que le Monte-Carlo historique du centenaire. Hormis au Dakar, on n’a jamais vu autant de concurrents au départ d’un rallye.

Les trois principaux objectifs fixés dès 2010 pour cette édition ont également été atteints avec la mise sur pied d’une RT secrète le vendredi soir pour déterminer l’ordre de départ du samedi, une plus grande internationalisation (88 équipages étrangers représentant 14 nationalités) et quatre nouveaux modèles de voitures.

Duval arbitre du duel de Porschistes Droogmans-Snijers

Recordman du nombre de succès aux Boucles (8), Patrick Snijers disposera de la SCRS Groupe B vue l’an dernier aux mains d’Harry Rovanpera. Il reprendra son duel d’antan face à son meilleur rival Robert Droogmans qui a lui hérité de la 911 Groupe 4  SG Racing confiée l’an dernier à Marc Duez.

Et pour arbitrer ce bras de fer entre les deux mousquetaires, François Duval. Notre seul vainqueur d’une manche du championnat du monde partira pour la première fois avec une cote de favori au volant de la flambant neuve 911 Groupe 4 version 1972.

Nouveau Visa pour Thiry

Un an après sa première victoire à Spa en Audi Quattro, Bruno Thiry revient avec une auto qu’il a déjà pilotée à l’époque (3ème en 1988) : la Citroën Visa 1000 Pistes. Même si le coefficient pour les quatre roues motrices sera encore plus pénalisant qu’en 2010, nul doute que notre ex-ambassadeur en Mondial jouera à nouveau la gagne.

Duez et la Mazda 26 ans en arrière, Loix fidèle à Skoda

Marc Duez retrouvera le baquet de la Mazda RX7 Groupe B avec laquelle il avait terminé second en 1985.

Deuxième du dernier Monte-Carlo moderne, quatrième des Boucles l’an dernier sur une Ritmo, Freddy Loix pilotera une Skoda, plus que probablement une 130 RS.

Blomqvist et Waldegaard équipiers

Habitués de notre classique hivernale, les Nordiques sont de retour en force. Respectivement 2ème et 7ème en février dernier, les deux anciens champions du monde des rallyes Bjorn Waldegaard (toujours épaulé par Stéphane Prévot) et Stig Blomqvist sont de retour sur deux Ford Escort BDA Groupe 4 identiques aux couleurs usine de 1977.

Vatanen, Aaltonen, la réplique finlandaise

Ténor des grands rallyes de l’époque, Rauno Aaltonen (73 ans), l’un des pionniers des « Flying Finish » a été invité par MINI Belgium à prendre le volant d’une Cooper S (celle de François de Spa) comparable à celle qu’il mena à la victoire lors du Monte-Carlo 1967.

La famille Vatanen est également de retour dans son rôle d’ouvreur. Cette fois avec l’Escort pilotée l’an dernier par Bertrand Baguette.

Loubet en Stratos, Tambay et Dumas en Porsche

Parmi les trente-cinq équipages issus de l’hexagone, cinq noms ressortent du lot : celui du Corse Yves Loubet, champion d’Europe en 1989 fera hurler le V6 3 litres Alfa Romeo de la Litton Stratos.

Patrick Tambay, ancien pilote de Formule 1, sera de son côté guidé par l’expérimenté Jean-Marc Fortin (double vainqueur des Boucles et récent 5ème au Dakar) au volant d’une Porsche.

Vainqueur l’an dernier des 24H du Mans et de Francorchamps, Romain Dumas adore aussi le rallye. Il disposera d’une 911 Gr.4 issue des ateliers de GPR.

Après une expérience plus qu’écourtée en 2010, l’ex-roi du Groupe 2 Jean-Louis Clarr revient avec une Kadett, l’auto avec laquelle il était à l’époque imbattable dans sa catégorie sur les spéciales de France.

Encore victorieux du Rallye des Cévennes 2009 en WRC, Jean-François Mourgues découvrira quant à lui les Boucles sur une Opel Ascona Gr.2.

Ecrire un commentaire