Rallye des Cardabelles: Volant 207 RC, trois pilotes Chazel dans les quatres premiers

Posté par Guillaume | Dans Résumé épreuves | Le 12-10-2010 |

1

margaillan-rallye-cardabellesReprise du Championnat Terre ce week-end à Millau. Avec en point d’orgue une manche du Volant 207 Rc. Une belle réussite pour l’équipe Chazel qui fait rentrer trois voitures dans les quatre premiers : Margaillan et Jouines sur le podium, et Pellerey quatrième. Une sacré performance pour l’équipe.

Margaillan : « Nous avons gagné en efficacité ! »

A Langres, Matthieu Margaillan avait commencé à prouver son potentiel sur la terre. Impression plus que confirmée aux Cardabelles, où il signe la deuxième place du podium du Volant 207 : « C’est vrai qu’on a pas trop mal marché… Aussi bien qu’à Langres, où nous avions montré que nous pouvions aller vite. Mais ce qu’il faut, c’est aller vite et jusqu’au bout. Je suis parti tranquille, pour me mettre dans le bain, puis je suis monté progressivement en puissance en faisant attention de ne pas commettre d’erreurs. Le rallye est assez cassant, il était donc primordial d’éviter les pièges et de réfléchir avant de faire quoi que ce soit. La prise de notes est désormais impeccable, donc là aussi nous avons gagné en efficacité Nous avons évolué dans tous les domaines, on va maintenant s’efforcer de confirmer au Vaucluse, dans quelques semaines ! »

pellerey-rallye-cardabellesPellerey : « Le résultat est positif. »

Le pilote Stéphane Pellerey termine à la plus mauvaise place, au pied du podium des 207RC. « C’est la deuxième fois cette année, il ne faut pas que ça devienne une habitude ! Mais mon objectif est atteint, je voulais emmagasiner des points sans prendre de risques inutiles. Il me fallait aussi reprendre mes marques sur la terre. Je me suis fait une chaleur dans la première spéciale, du coup je me suis un peu calmé et je suis remonté progressivement en puissance sur la première journée. Dimanche, je me suis contenté de gérer ma quatrième place, à aucun moment je n’ai cherché à remonter sur Rémi Jouines, le troisième, qui court également dans le giron Chazel… Je voulais rentrer avec une auto nickel pour le Vaucluse, où là je vais envoyer du lourd… A aucun moment je n’ai essayé d’aller chercher le troisième. Aussi, pour moi, le résultat des Cardabelles est positif… »

marti-rallye-cardabellesMarti : « Je suis content de mon week-end. »

Alors que son complice Philippe Alauzet a pris le départ sur une Clio R3 Maxi, Christian Marti est resté fidèle à sa Mitsu Evo 9, et prend une belle 2e place. « Cela ne s’est pas trop mal passé. J’ai amélioré le système de prise de notes, donc nos performances sont meilleures et franchement, je suis content de mon week-end. L’auto a très bien marché, le seul souci que l’on a connu est une crevaison dans la 4, samedi, et j’ai terminé la spéciale sur la jante… On perd plus d’une minute, mais c’est aussi ça, la course. Cette épreuve est la dernière pour moi en 2010, je fais l’impasse sur le Vaucluse. L’auto a bien besoin d’être remise en état, et elle part chez Chazel pour un lifting complet. Pour qu’elle soit au mieux de sa condition pour 2011 ! »

alauzet-rallye-cardabellesAlauzet : « Terre ou asphalte, mon cœur balance ! »

Au volant d’une Clio R3 Maxi, première vraie expérience sur la terre pour Philippe Alauzet, qui a uniquement fait cette saison le Rouergue sur l’asphalte, avec la Mitsu pilotée ici par son ami Christian Marti. « C’est un beau rallye, et la Clio R3 Maxi est une excellente voiture. Je suis content, tout s’est bien passé. L’équipe Chazel a fait un super boulot et l’auto était irréprochable. On s’est bien fait plaisir, pour une première expérience. La terre, s’est bien particulier, avec beaucoup plus d’improvisation que sur l’asphalte, donc c’est difficile. Mais ça m’a procuré beaucoup de plaisir. J’aurai fait cette année deux superbes épreuves, le Rouergue et les Cardabelles, et entre la terre et l’asphalte, mon cœur balance ! »

bernisson-rallye-cardabellesBernisson : « Je suis sûr d’être bientôt compétitif »

Ce rallye était la première sortie de l’année pour Erik Bernisson et sa nouvelle voiture, une magnifique Mitsu Evo 10 aux couleurs de Dr. Theiss. « Heureusement que j’ai le sens de l’humour, parce qu’avoir en partenaire Dr. Theiss et être obligé d’abandonner parce que mon copilote est malade, c’est fatalement un clin d’œil du destin ! Mon copilote a fait un malaise vagal, et il a fallu tout arrêter. Pas question de mettre en jeu sa santé. Mais j’ai pu juger du potentiel de la voiture lors de cette prise en mains grandeur nature, et avec cette auto pourtant proche de la série, quand je serai bien au point, je suis sûr d’être compétitif. J’aurai bien aimé repartir dimanche, même en ouverture, pour rouler un maximum, mais l’organisateur n’a rien voulu savoir, et je n’ai pas trouvé ça trop cool. Du coup, j’attends le Vaucluse avec impatience, mais cette fois, je prendrai le départ avec un nouveau copilote ! »

Propos recueillis par Daniel PERRIN pour CHAZEL TECHNOLOGIE COURSE Photos GraficLand – Stef de Védas – Alex Dimou

Nombre de commentaires (1)

plush@runnin.afterwards » rel= »nofollow »>.…

tnx for info!!…

Ecrire un commentaire