Le lycée Henri-Laurens au Rallye d’Alsace avec Bonnefis

Posté par Guillaume | Dans Résumé épreuves | Le 07-10-2010 |

0

henri-laurensVoici quelques nouvelles de notre formation de Mécanicien Préparateur de Véhicules de Compétition. Le 07 septembre dernier ce fût la rentrée de la nouvelle promotion, l’équipe pédagogique a retenu 10 jeunes pour suivre cette formation sur les 76 candidatures reçues.
Ils suivront pendant les 10 mois 6 modules de formation.

- Anglais : 32 heures
- Productique Usinage 54 heures
- Carrosserie 126 heures
- Préparation et montage 760 heures
- Logistique et assistance en course pendant l’année scolaire de septembre 2010 à juillet 2011
Championnat WRC/ Championnat de France /Coupe de France
- Stages en entreprise 10 semaines
(8 chez des préparateurs et 2 avec Michelin ETC sur circuit)
Présentation de la promo 2010-2011 :

lycee-henri-laurens

Dés leur arrivée les jeunes ont été confrontés à la réalité du métier de préparateur, il leur fallait remonter et préparer la C2 R2 Max endommagée en juillet au Rallye du Rouergue (sortie de route dans ES 13) pour le Rallye de France Alsace épreuve comptant pour le championnat de monde, dans laquelle notre équipage s’était engagé. Après 3 semaines de travail intensif, la C2 était prête pour une séance d’essai le 27 septembre.
Le 29 septembre à 4 heures du matin, direction Strasbourg pour 4 des jeunes mécaniciens et leurs enseignants, au programme
vérifications techniques, administratives et shakedown (séances d’essais). Les jeunes mécaniciens étaient impatients de pouvoir côtoyer de près les structures professionnelles des marques, mais surtout de pouvoir approcher leurs idoles Sébastien LOEB et Sébastien OGIER. Ils ont pu également se rendre compte de la rigueur nécessaire pour acquérir le professionnalisme du championnat du monde.
Une expérience marquante, qu’ils n’oublieront pas. Vendredi matin à 7h30 départ du rallye, les équipages partaient pour réaliser 12 ES (2 boucles de 72,93 kms d’épreuve chronométrées) avec une assistance mécanique entre les deux. Germain et Olivier disputèrent les 12 spéciales sans aucun problème mécanique ni d’erreur de pilotage. Et c’est confiant qu’ils reprirent le départ de la 2ème étape samedi matin.

Stand-assistance-lycee-henri-laurens

GERMAIN SE FAIT PIÉGER dans l’ES13 1ère spéciale de la 2ème étape.

Auteurs d’une course parfaite lors de la 1ère étape vendredi, Germain Bonnefis et Olivier Fournier se sont malheureusement fait
piéger dans la 13ème spéciale de ce Rallye de France, qui s’arrêta donc ici pour eux.
Pour Germain, c’est son manque d’expérience qui l’a trahi. « Il y a de la déception, car on avait fait une première journée honorable. Après le Rouergue, la voiture était détruite et l’équipe avait fait un énorme boulot pour que je puisse être au départ de l’Alsace. On est sortis dès la première spéciale de la deuxième journée. Je me suis laissé emporter, dans un vrai piège. C’était sale, « très pourri », et je me suis fait piéger sur le freinage et j’ai terminé dans le champ. On n’a pas pu repartir la voiture était trop endommagée. C’est une faute bête due à mon manque d’expérience sur ce type de rallye, ou 2 passages seulement sont autorisés pour les reconnaissances».
Une déception évidemment, que Germain devra rapidement digérer. Il participera, dès ce week-end, au rallye des Cardabelles dans le cadre du volant Peugeot 207. Une épreuve qu’il affectionne et où il sera l’un des grands favoris.
Cet incident n’enlève rien à la performance réalisée tout au long du rallye et ne constitue en aucun cas un coup d’arrêt pour cette saison avec la C2. L’équipe de jeunes mécaniciens et son encadrement vont s’employer pour remettre en état la voiture afin de pouvoir participer à la prochaine épreuve du championnat de France au rallye des Cévennes les 21,22 et 23 octobre.
Au nom de toute l’équipe pédagogique, je vous renouvelle nos remerciements pour le soutien que vous nous apportez, pour faire vivre cette formation.

Sincères salutations.
Michel CHIEZE.

Ecrire un commentaire