Bonnefis paie son manque d’expérience au Rallye d’Alsace

Posté par Guillaume | Dans Pilotes, Résumé épreuves | Le 07-10-2010 |

1

bonnefis-alsaceGermain Bonnefis et Olivier Fournier participaient pour la première fois ce week-end à un rallye du championnat du monde. En effet, ils étaient engagés au Rallye de France, une nouvelle expérience pour eux avec un rallye plus long que d’ordinaire et un système de reconnaissances différent, sur un terrain des plus piégeux.
C’est au volant de la C2 R2 Max du Lycée Henri Laurens que le jeune aveyronnais s’élançait vendredi sur les spéciales alsaciennes. Bien que disposant de l’une des autos les moins puissantes du plateau, Germain était très enthousiaste à l’idée de courir au côté des plus grands noms du rallye mondial. Durant la première journée, le baraquevillois était victime d’une crevaison mais signait malgré tout des temps prometteurs et pointait devant quelques références du Junior WRC et du championnat de France et surtout large leader en Citroën Racing Trophy.
L’équipage aveyronnais remontait au classement au fil des spéciales et partait donc samedi matin avec l’intention de poursuivre sur cette voie, pourtant prudente.
Malheureusement, dans la neuvième spéciale, le jeune espoir s’est fait piéger. Le système de reconnaissances en WRC est en effet bien différent de celui que l’on connaît en France, avec notamment deux passages. Le pilote de la C2, découvrant ce système, a mal apprécié un freinage et a donc été victime d’une sortie de route. L’équipage repartait, mais le radiateur, trop endommagé, les contraignait à l’abandon.
« Je suis habitué à faire trois passages en reconnaissance sur asphalte. Passer à deux change complètement la donne. Sur ma sortie, j’ai mal apprécié la vitesse à laquelle nous arrivions sur cette équerre et je me suis fait piéger au freinage. Le terrain très gras m’a enlevé la marge de manoeuvre que j’ai habituellement. »
Cette expérience est, bien évidemment malheureuse, mais on ne doute pas que Germain saura rebondir et en tirer les leçons. Il nous déclarait d’ailleurs à la suite de son abandon:
« C’était quelque chose qui me tenait beaucoup à coeur, il est donc évident que je ne peux être que déçu que ça se termine ainsi. Cela constitue malgré tout une expérience qui me servira pour l’avenir. Je suis surtout déçu pour toute l’équipe du Lycée Henri Laurens qui, une fois de plus, ont été au top durant le week end. Maintenant, je passe à autre chose, et me reconcentre sur le volant 207, et plus précisément sur le Rallye des Cardabelles ce week-end où j’espère réaliser un bon résultat, évoluant presque à domicile. Je vous donne donc rendez-vous ce week-end du côté de Millau. »
Le rendez-vous est donc pris, on retrouvera Germain Bonnefis et Olivier Fournier au Rallye des Cardabelles, avec la Peugeot 207 RC. La C2 reprendra du service deux semaines après pour le rallye des Cevennes.

WWW.GERMAINBONNEFIS.COM

Nombre de commentaires (1)

undertaking@lyrical.faculties » rel= »nofollow »>.…

ñïàñèáî çà èíôó!!…

Ecrire un commentaire